châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château d'Escalup
 
 

      Bastide fondée en 1298 sous le nom de la Montjoie Saint Louis par le sénéchal d'Agenais, afin d'assainir un secteur très boisé et peuplé de brigands, selon Samazeuilh. Il s'agit d'une bastide de plan régulier à peu près carré, avec une place centrale, et l'église paroissiale dans l'angle sud-est ; elle était entourée de remparts et de fossés, transformés en jardins à la fin du XVIIIe siècle. Deux couvents ont été fondés hors les murs au XVIIe siècle : un couvent de cordeliers en 1623 et un couvent de clarisses en 1667. Les couverts ou galeries de la place Nemours datent des XVIIIe et XIXe siècles. Un nouveau quartier est édifié au nord-ouest de la bastide dans la première moitié du XIXe siècle, en bordure du champ de foire ou promenade du Dominé, aménagé entre 1811 et 1842, dates des deux cadastres de LaMontjoie. Le village s'est également développé au sud, le long de la route de Nérac à Astaffort...
Maison-forte constituée d'une tour carrée et d'un corps de logis ou salle et édifiée au XIVe siècle. Elle comporte actuellement quatre niveaux: les deux premiers niveaux percés de jours étroits semblent affectés au stockage, le troisième percé de grandes ouvertures dont les arrières voussures paraissent d'origine et possédant une cheminée, est un niveau d'habitation, le quatrième possédait des latrines; un pilier central soutient le plancher du troisième niveau ; la tour, dotée de grandes fenêtres et de cheminées, a été arasée à la hauteur du corps de logis ; l'accès au logis se faisait par deux portes en arc brisé au sud flanquées par la tour; des galeries extérieures en bois existaient au nord et à l'ouest où restent des lignes de corbeaux. Au début du XVe siècle, la famille d'Escalup possédait un grand domaine dans la juridiction de Lamontjoie, la fenêtre Nord du mur Est a été remaniée au XVIe siècle. Au XVIIe siècle, Escalup est propriété des Malvin, qui y font des aménagements: croisées du quatrième niveau, cheminées contre le mur ouest, division en pièces ou appartements. A la Révolution, les bâtiments, qualifiés de vieille tour et petit manoir, ne sont plus habités : les terres ont été réunies au domaine de Ferbos-Magnos, comme celles du château de Marin. Escalier dans l'épaisseur du mur entre la tour et la salle à partir du deuxième étage. Pilier central en pierre de taille au rez-de-chaussée et au premier étage, pour soutenir le troisième niveau ou deuxième étage.

Éléments protégés MH : le château d'Escalup avec son fossé : inscription par arrêté du 29 avril 1999.

château d'Escalup 47310 Lamontjoie, propriété privée, ne se visite pas, vestiges.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.