châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Madaillan
 
 

  Le château, isolé à l'extrémité d'un éperon de confluence dominant les petites vallées des ruisseaux de Bourbon et de Saysset, est séparé du plateau à l'est par un large fossé. G. La construction initiale daterait du quatrième quart du XIIIe siècle, vers 1285-1289, édifiée pour les du Fossat, lignage noble parmi les plus puissants d'Agenais : les constructions, circonscrites dans une enceinte quadrangulaire, paraissent alors se limiter à une tour fortifiée en éperon à l'est, attenante à une salle-basse voûtée. La première mention du castrum date de 1307, dans un document où il est fait état de la résidence seigneuriale ("domo et castro") ; des travaux d'agrandissement ont probablement été effectués vers le tout début du XIVe siècle pour Amanieu III du Fossat, avec notamment l'aménagement d'un corps de logis greffé sur la salle-basse et la construction de l'enceinte extérieure crénelée. La construction de la tour ouest dite la Grosse tour, accolée au corps de logis, semble immédiatement postérieure à la restitution en 1342 de la forteresse à Amanieu III après sa confiscation par le roi de France. D'ultimes travaux d'agrandissement sont effectués vers la fin du XIVe siècle, portant sur le doublement en profondeur de l'ancien logis (partie sud détruite). Durant les guerres de Religion, le château servant de camp retranché aux protestants, est assiégé en vain par Monluc en 1575 ; plus que les dégâts occasionnés par le siège (la brèche dans l'enceinte à l'ouest), il semble que la destruction de la tour à éperon et d'une partie du logis soit le fait de la volonté des protestants de mettre la place hors de défense avant sa restitution aux catholiques. Longtemps abandonné, le château a été partiellement restauré au XIXe siècle (propriété de J. Bourousse de Laffore) et XXe siècle.
La tour est à éperon, ruinée, conserve un rez-de-chaussée aveugle. Le corps de logis attenant, avec un premier niveau voûté en berceau, servant autrefois d'écurie et de salle de garde (et probablement de cellier), est surmonté d'une vaste salle dotée d'une cheminée ménagée dans l'épaisseur du mur sud, desservie par un escalier en vis, le troisième niveau étant affecté à la défense. La Grosse tour (environ 13 x 16 m) à l'ouest compte cinq niveaux non voûtés coiffés d'un toit en pavillon.

Éléments protégés MH : les ruines du château féodal : inscription par arrêté du 20 juin 1950.

château de Madaillan 47360 Madaillan, tél. 05 53 87 56 23, ouvert au public de mai à juillet et de septembre à octobre du vendredi au lundi à 15h 30, en août tous les jours à 15h 30, 16h 30 et 17h 30, de novembre à avril le dimanche à 15h 30.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Nous remercions chaleureusement Cathy du site http://lescreasdepatchie3340.centerblog.net/, pour les photos qu'elle nous a adressées pour illustrer cette page.

 
 
 
 
château de Madaillan château de Madaillan  château de Madaillan
 
 
château de Madaillan  château de Madaillan
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
 
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.