châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Lescout
 
 

               Un château, ainsi que le pont sur la Baïse qu'il surveille, sont mentionnés au début du XIIe siècle. En 1286, le castrum de Moncrabeau est tenu par Guillaume Raymond de Pins et Bertrand de Grauhet. Quatre consuls sont prévus par les coutumes. Le château, détruit, était situé sur le promontoire face à la vallée de la Baïse ; il se trouvait dans la paroisse de Saint-Jean d'Ornezan à Riqué, jusqu'à l'édification d'une nouvelle église au XIIe siècle en face du château. Dès le XIIIe siècle, l'église est englobée dans l'extension du village. Les fortifications, auxquelles s'appuient plusieurs maisons, semblent dater du XIVe siècle. Reconstruction du pont sur la Baïse au début du XVIIe siècle. Au milieu du XVIIe siècle, les guerres de la Fronde et la peste provoquent une période de misère et d'endettement de la commune. Éphémère chef-lieu de canton de 1792 à 1807. A la fin du XVIIIe siècle, 3000 propriétaires et cultivateurs résident dans la juridiction de Moncrabeau. La plupart des demeures ont été rénovées ou reconstruites aux XVIIIe et XIXe siècles.
L'ancien château de Lescout, qui aurait appartenu à la famille d'Aux de Lescout, a été démoli par Mongommery en 1569. La reconstruction du château a été réalisée dans le dernier tiers du XVIe siècle, pour Jean de Mathisson, seigneur de la maison noble de Lescout, secrétaire d'Henri III de Navarre et avocat au parlement. Les dépendances ont été remaniées et augmentées d'une grange ou chai au sud dans la première moitié du XIXe siècle. Deux ailes en retour du bâtiment figurant sur les plans cadastraux de 1808 et 1842 ont disparu. Le corps de logis sud, ruiné, a été en partie reconstruit au milieu du XXe siècle. La cour rectangulaire est fermée à l'ouest par des dépendances, à l'est par le logis, au sud et au nord par des murs; elle était divisée par un fossé entre deux pavillons séparant la cour du logis de la basse cour. Le logis est composé d'un corps pavillonnaire au nord, avec un toit en tuile plate partiellement couvert de voûtes d'arêtes au rez-de-chaussée et à l'étage de soubassement, et d'une aile au sud abritant l'escalier et des pièces reconstruites. porte de l'escalier encadrée de pilastres à chapiteaux toscans à gorgerins ornés de gouttes, sur un bossage à refends. Pigeonnier polygonal sur arcades.

château de Lescout 47600 Moncrabeau, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.