châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Lagrange-Monrepos
 
 

 Vestiges d'un édifice de la fin du Moyen Age, dont subsistent un corps de bâtiment avec une porte en arc brisé et une tour dans la cour. Dans la deuxième moitié du XVIe siècle, remaniement du premier corps de bâtiment et construction d'un second adossé au premier, exécution des cheminées et des plafonds peints, aménagement des jardins avec la fontaine architecturée à niches et la galerie déplacée dans la cour : ces travaux ont été réalisés dans les années 1560 (date portée 156), vraisemblablement par le maître maçon qui a oeuvré au château du Fréchou, pour Jean Alespée, conseiller auditeur à la Chambre des Comptes de Nérac et secrétaire de Jeanne d'Albret. Selon la tradition cependant, le château aurait été construit par Henri Ier d'Albret pour sa maîtresse Marianne Alespée dans la premiere moitié du XVIe siècle. Mur d'enceinte cantonné de tours et défendu par des meurtrières datant sans doute des guerres de Religion. Durant le premier tiers du XVIIe siècle, il est acquis par la famille Jausselin, devenue par la suite Jausselin de Brassay. Un vestibule est aménagé devant l'escalier, ouvrant par une porte datée 1644 surmontée d'armoiries bûchées à la Révolution. En 1734, construction de remises. Avant 1777, date du plan de la vallée de la Baïse, construction du bâtiment abritant pressoirs à vin et chais (date portée 17-6). Les étables, buanderie, fournil mentionnés au XVIIIe siècle ont été détruits. Charpente du logis refaite après un incendie au début du XXe siècle
 Le château primitif est constitué par un grand corps de logis rectangulaire, flanqué sur sa façade nord de deux tours. Une grosse tour ronde a été bâtie à quatre mètres de la façade sud, à laquelle elle est reliée par un haut mur percé d'une porte encadrée de pilastres portant un fronton triangulaire. Cette porte donnait primitivement accès à une petite cour carrée disparue. Les fenêtres à meneaux sont surmontées d'un fronton triangulaire et sont ornées d'un ove elliptique convexe présenté dans un cuir. La porte d'entrée du château présente un entablement à métopes et triglyphes. La grande salle du premier étage conserve une cheminée monumentale polychromée et des peintures. Des peintures subsistent également dans le petit oratoire de la tour nord-ouest. Au rez-de-chaussée, une grande salle conserve un plafond à solives apparentes, soutenues par deux poutres maîtresses dont les faces sont peintes de personnages, grandeur nature, couchés. Près du château, un colombier a conservé l'intégralité de son système d'échelle tournante. A l'est de la cour se trouvent les restes d'un portail monumental et des communs bâtis au XIXe siècle.

Éléments protégés MH : les façades et les toitures des dépendances, y compris les tours et les murs d'enceinte, à l'exclusion des parties modernes ; le colombier avec son mécanisme : inscription par arrêté du 30 mai 1990. Le château, y compris l'escalier d'entrée, la tour ronde et la fontaine : classement par arrêté du 19 septembre 1991.

château de Lagrange-Monrepos 47600 Nérac, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.