châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Lapoujade
 
 

             Comme nombre de sites castraux des bords du Lot entre Penne et Fumel, le château de Lapoujade trouve son origine dans l'implantation d'une tour chevaleresque à proximité d'un barrage établi sur la rivière à la fin du XIIIe siècle. D'abord simplement destinées au contrôle du trafic et à la perception des droits afférents accaparés par les seigneurs riverains, ces tours endossent une valeur stratégique dans le contexte de la guerre de Cent Ans : ainsi, sur ordre du duc d'Anjou pour le parti français en 1372, Raymond de la Pugeade met sa résidence en état de défense. L'examen du bâti montre que d'ors et déjà, la tour s'inscrit dans une enceinte rectangulaire en brique, autrefois isolée par un fossé sur trois côtés, l'élévation côté Lot étant naturellement défendue par un talus. L'entrée était précédée d'un pont-levis, comme l'indique une saignée dans la maçonnerie au-dessus du portail. A l'intérieur, un premier corps de logis semble adossé à l'est. Des remaniements importants sont opérés durant la deuxième moitié du XVe siècle, avec notamment la construction d'un escalier en vis dans la cour. L'austère maison forte détenue par la famille des Lagoutte, est agrandie durant la première moitié du XVIe siècle et étoffée d'une galerie renaissance sur cour, probablement pour Jean de Lagoutte, secrétaire du Roi, ou son fils Antoine, poète, conseiller et secrétaire de la Reine Margot. Au XIXe siècle, le deuxième étage est tronqué, les percements sont modifiés et une grange-étable attenante est construite sur l'arrière. Le château, aujourd'hui divisé en deux propriétés, est en partie restauré.
La tour est bâtie en pierre de taille de calcaire jaune de moyen appareil et en brique pour les parties hautes. Son rez-de-chaussée voûtée en berceau brisé donne accès à un ensemble de corps de logis, organisé autour d'une étroite cour rectangulaire. Dans un angle de la cour, un large escalier en vis dessert les étages, contre lequel a été adjoint une galerie à colonnade sur arcades. Les anciens percements ne sont plus visibles que dans le corps de logis est, notamment des croisées à meneaux tronquées au niveau de l'actuel surcroît ; d'autres croisées donnant autrefois sur la cour ont été murées. Deux cheminées à moulures prismatiques (re-sculptées) sont conservées au premier étage, ainsi que les jambages droits de deux autres cheminées, dans l'actuel niveau de comble.

Éléments protégés MH : le château ainsi que le sol archéologique du fossé actuellement comblé qui ceinturait ce château: inscription par arrêté du 19 juin 2007.

château de Lapoujade 47500 Saint-Vite, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Nous remercions chaleureusement Cathy du site: http://lescreasdepatchie3340.centerblog., pour les photos qu'elle nous a adressées pour illustrer cette page.

 
 
 
 
 château de Lapoujade   Saint-Vite  château de Lapoujade   Saint-Vite
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.