châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château de la Chapelle-Trentels

  Une tradition locale infondée attribue la construction du château de la Chapelle à des religieux durant le Moyen-Age; si l'hypothèse d'une implantation médiévale n'est pas à exclure, aucun document ni l'examen du bâti ne permettent de faire remonter la bâtisse au delà de la fin de la guerre de Cent Ans. Il s'agit d'un habitat seigneurial établi à la limite des XVe-XVIe siècles (l'aile Est comportant un angle arrondi et une canonnière paraît la partie la plus ancienne) sans doute pour la famille de Pontajon, dont un membre, Nicolas de Pontajon est qualifié de sieur de Lachapelle-Trentels en 1532. Aucune des baies conservées ne paraît antérieure au XVIe siècle (porte en plein-cintre chanfreinée murée et croisées à meneau de l'aile ouest). Le manoir a pris ses dispositions actuelles durant la 2e moitié du XVIIe siècle, époque de l'aménagement de l'escalier rampe sur rampe précédé d'une porte d'entrée classique, le procès verbal d'estimation des biens de l'émigré Jean Joseph Pontajon en 1793 décrit la maison comportant "dans le bas un chai, cave, écurie, le tout envoûté sur laquelle voûte il y a cuisine".

Le plan cadastral de 1830 montre une organisation identique à l'actuelle, avec le pigeonnier isolé et la métairie, mais sans l'orangerie, probablement bâtie durant le troisième quart du XIXe siècle. Quelques ouvertures ont été restaurées suite à un incendie fin XIXe ou début du XXe siècle, pour la famille de Meynot, propriétaires du domaine jusqu'au début des années 1930. Le manoir, situé à une centaine de mètres de l'église, occupe une étroite terrasse sur le versant sud-est d'un coteau dominant la vallée du Lot. Il se compose d'un ensemble irrégulier de corps de logis juxtaposés, formant un plan en U. Les caves en soubassement sont voûtées en berceau. L'escalier rame sur rampe, éclairé par deux oculus ovales, occupe le centre de la composition. Le pigeonnier carré isolé au nord-est est en pan-de-bois sur quatre colonnes ; sa toiture en pavillon en tuile plate est coiffée d'un lanternon.
Source: Base Mérimée, culture.gouv.fr/culturepatrimoine: http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee.fr

 
château de la Chapelle-Trentels 47140 Trentels, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

 
Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.