châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château fort de La Canourgue
 
 

  Le nom du village de La Canourgue proviendrait du latin Mons Judaeorum. La tradition locale rapporte l'établissement au VIIe siècle d'une colonie juive venue d'Espagne mais cette tradition n'est pas confirmée par les documents historiques et la présence des juifs en Gévaudan n'est attestée de façon certaine qu'au XIIIe siècle. Rien ne montre que les vestiges d'un bâtiment médiéval situés sur la parcelle 125 puissent être ceux d'une synagogue. Leur emplacement ferait plutôt penser à un élément de fortification du village. Présence au XIIe siècle d'un castrum dépendant du roi d'Aragon puis de l'évêque de Mende à partir du XIIIe siècle. Le village s'est développé sur l'éperon qui domine un méandre du Lot ; les rues s'allongent entre le château fort situé à l'ouest et le rebord abrupt de l'éperon au dessus de la rivière. La forme en amande de l'agglomération est due certainement à la topographie et peut-être à une enceinte fortifiée. L'église paroissiale située au milieu du village était sans doute à l'origine l'église du castrum.
Mentionné au XIIe siècle dans un hommage au roi d'Aragon, le château passe entre les mains de l'évêque de Mende au XIIIe siècle. Enjeu des luttes entre catholiques et protestants au cours du XVIe siècle, les états généraux de Languedoc ordonnent sa démolition entre 1653 et 1656 ; l'ordre ne semble pas avoir été exécuté. Les baies à croisée de l'élévation sud, les cheminées attestent en effet de travaux dans le courant du XVIIe siècle et peut-être du XVIe siècle (cheminée du premier étage portant les armoiries des Jurquet de Montjézieu). Achat en 1726 par Jean Georges de Jurquet, seigneur de Salelles qui restaure le château et construit un nouveau corps de bâtiment.
Dans son état actuel le château est composé d'un corps de bâtiment (le donjon) de plan presque massé, double en profondeur, à trois étages carrés construits sur un sous-sol voûté en berceau plein cintre ; il est couvert d'un toit à croupe ; les étages sont desservis par un escalier en vis sans jour dans une tour demi hors-oeuvre couverte d'un toit en appentis. Une des grandes cheminées du premier étage porte le blason des Jurquet de Montjézieu sculpté dans un quatrefeuille. Le deuxième corps de bâtiment accolé à l'élévation est du premier a trois étages carrés ; il est couvert d'un toit à demi-croupe.

Éléments protégés MH : les façades et les toitures du donjon et des deux corps de logis ; l'escalier de la cour accolée à l'Est du donjon ; la terrasse : inscription par arrêté du 6 juillet 1971.

château fort de La Canourgue ou de Montjèzieu 48500 La Canourgue, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.