châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Vallière
 
 

  Ancien fief avec manoir relevant à foi et hommage lige de la seigneurie de la Peroussaie. Le manoir a été détruit et remplacé par le logis du château actuel dans la deuxièmee moitié du XVIIIe siècle. La construction, avec les communs, est probablement à placer vers 1765, si les deux blasons au fronton de la face ouest du corps de logis sont ceux de ses constructeurs, Joseph Charles François de Hellaut et Anne Agathe Luce de Barin, son épouse. Du domaine dépendaient deux moulins; l'un à vent qui se trouvait au lieu de la Beausse, l'autre, à eau, proche du logis, était alimenté par un étang rempli par les eaux dérivées de l'Argos. Les deux ont été détruits en 1868, lors des travaux de modernisation du château qui touchèrent les façades des communs, les parties hautes, la construction de la faisanderie, création d'un jardin potager au sud du logis et la construction d'une orangerie et de serres. Le parc fut aménagé par l'architecte paysagiste Auguste Killian, d'Angers. Les douves à l'est devaient être en partie comblées et l'Argos détourné pour former une courbe traversant la prairie située à l'est du logis. Le projet ne fut qu'en partie réalisé ; le moulin à eau fut détruit et une grille de fer fut placée à l'entrée en demi-lune de l'allée principale menant au logis. Le détournement de l'Argos, selon le projet de Killian, ne fut réalisé qu'au cours du troisième quart du XXe siècle, à la faveur du remembrement.
Le premier établissement médiéval de Vallière formait un site défensif aquatique ; la motte devait être protégée par l'Argos et par un vaste étang qui s'allongeait probablement vers l'ouest, constituant également la réserve énergétique du moulin. Les douves régulières formant quatre quartiers rectangulaires furent établies à l'époque classique, peut-être au moment de la reconstruction du château, au XVIIIe siècle. Le logis lui-même paraît avoir été établi sur l'ancienne chaussée de l'étang puisque l'on constate une différence de niveau d'environ deux mètres entre les douves ouest et est. Ce bâtiment, de plan rectangulaire à deux pavillons latéraux, à un étage et étage de comble, présente cinq travées d'ouvertures à arcs segmentaires et encadrements de tuffeau, sur chaque face. L'enduit qui couvrait ses élévations a été enlevé au cours du troisième quart du XXe siècle. Les communs comprennent deux bâtiments parallèles dont les encadrements de baies en briques sont un remaniement du troisième quart du XIXe siècle. Le bâtiment nord est à usage de logement de domestiques ; le bâtiment sud comprend une écurie de quatres stalles et deux poulinières, une sellerie et une remise. Au fronton de la façade sud est sculpté un cheval lancé au galop. L'orangerie, située dans le jardin potager, présente sept grandes baies vitrées à arcs en plein cintre, en brique et tuffeau. Les jardins d'agrément qui s'étendaient devant et derrière le logis (cadastre 1832) , ont été remplacés par des pelouses au XXe siècle. La ferme du domaine, située à l'ouest du château, prenait le nom de Métairie de Vallière.

château de Vallière 49440 Loiré, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.