châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château du Gué
 
 

 La terre, fief et seigneurie du Gué relevait des fiefs de la Motte-Cesbron et de la Péroussaie à Loiré. Vers le milieu du XVIe siècle le Gué devient prééminent dans la paroisse, et en 1606, une maison nouvellement édifiée est mentionnée par Louis de Saint Martin Le Long dans un aveu fait à la Motte Cesbron. Vers 1620, de nouvelles constructions sont dues à Jean Gabory, seigneur du Gué. Le grand pavillon gauche du logis est achevé en 1642 et la chapelle, placée sous l'invocation de Notre-Dame de la Pitié et saint Jean-Baptiste, est construite en 1647. Au cours du 4e quart du XIXe siècle, l'ancienne métairie située au sud-est du logis est détruite, ainsi que l'aile est du logis dont n'est conservé que le pavillon de l'extrémité sud et une tour ronde. La conciergerie est élevée en 1853-1855, tandis que le parc agricole et le jardin potager sont commencés en 1877, suivant les plans des frères Büler ; c'est probablement à cette époque que furent construits la bergerie, l'abreuvoir et l'orangerie. La galerie, le colombier et les deux viviers existant en 1667 sont détruits.
Le plan masse du château figuré sur le cadastre de 1832, correspond probablement à son état de la fin du XVIIe siècle. Le Le logis et les communs se regroupaient sur les trois côtés de la cour, le logis occupant le côté nord, le côté sud étant clos en 1667 par une muraille. Le logis, construit entre 1607 et 1642, comprend deux pavillons est et ouest, reliés par un corps central rectangulaire, leurs faces postérieures nord étant agrémentées par différents pavillons hors-oeuvre. Le pavillon ouest, daté 1642, comprend l'escalier d'honneur, à volées droites couvertes de voûtes en berceau en plein-cintre, desservant une salle et des chambres. L'aveu de 1667 indique que le logis comprenait aussi des "offices, estuves, descharges, celliers, caves" et une galerie. La chapelle, bâtie à l'angle nord-est du logis, était autrefois accessible par l'intérieur de celui-ci. La destruction de la métairie de la basse-cour est liée à la réorganisation du château vers 1877 ; il s'agissait d'aménager en parc agricole les terres s'étendant au sud du logis et de dégager sa façade en reconstruisant des communs et les parties agricoles autour d'une cour et d'une basse-cour créées du côté ouest. Le caractère champêtre du paysage s'étendant devant le château était mis en relief par la plantation de pelouses et de massifs d'arbres séparés par des allées curvilignes, ainsi que par la création d'une prairie, de l'abreuvoir et de la bergerie, vers le sud-est. Au sud-ouest, dissimulés par des haies, prennent place le jardin potager, s'ouvrant par un portail à piliers en tuffeau, et l'orangerie. Les constructions de la seconde moitié du XIXe siècle, se caractérisent par l'emploi de la brique aux encadrements des baies et de la tuile mécanique (conciergeries).

château du Gué 49440 Loiré, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.