châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Montmirail (Marne)
 
 

     Possession de Jean de Silly au milieu du XVIe siècle, la seigneurie de Montmirail échut à Philippe-Emmanuel de Gondi, général des galères de France. François-Paul de Gondi, futur cardinal de Retz, y naquit en 1613, et saint Vincent de Paul, son précepteur, y fit de fréquents séjours. Louis II de La Trémoïlle, duc de Noirmoutier, l’achète en 1655, moyennant 555 000 livres. Il fait abattre divers bâtiments, niveler le terrain, et entreprend la construction d’un grand corps de logis, flanqué d’ailes saillantes couvertes de combles indépendants et précédé d’une vaste cour d’honneur encadrée de pavillons et de dépendances. Sur les sobres façades en moellons enduits, se détachent les briques des encadrements et des corniches, et la pierre appareillée qui forme les chaînes d’angle. François-Michel Le Tellier, marquis de Louvois, fils du chancelier Le Tellier, acquiert le domaine en 1678 et l’agrandit de plusieurs terres voisines. Il fait achever le château dont il demande à André Le Nôtre, dessin des parterres et des bassins. Il fait ajouter au sud un pavillon en retour d’équerre abritant un grand escalier de pierre, couvert d’un toit à la Mansart et précédé d’un perron monumental descendant vers les parterres. Du 13 mai au 5 juin 1687, Louis XIV séjourne chez son fils, le marquis de Courtanvaux, avant de rejoindre l’armée qui assiège Luxembourg. Louis-César Le Tellier, duc d’Estrées et maréchal de France en 1757, fait prolonger le pavillon sud d’une aile abritant un élégant salon Louis XV, couverte d’un haut comble à la française analogue à ceux de la façade principale. Héritière du maréchal décédé en 1771, Augustine Le Tellier épouse le vicomte Ambroise de La Rochefoucauld, futur duc de Doudeauville et ministre de Charles X, dont descend l’actuel propriétaire. En 1791, plusieurs habitants de Montmirailreconnurent la famille royale dans la berline qui l’emmenait vers Varennes.
Le 11 février 1814, Napoléon remporta au nord de la ville une brillante victoire contre les Russes, comme le rappelle une colonne surmontée d’un aigle. Marmont logea dans le château avant l’arrivée des troupes alliées qui en saccagèrent les appartements. Un siècle plus tard, le 5 septembre 1914, le général Von Bülow établit son état major dans le château, mais n’y demeura que quelques jours. Le 18 juin 1940, l’armée allemande revint occuper la Champagne, et Ernst Jünger écrivit dans son Journal de Guerre: "je m'installai dans l’admirable château de Montmirail, qui a malheureusement souffert lui aussi... Montmirail est le château de La Rochefoucauld et ce fut pour moi, qui compte depuis longtemps les Maximes parmi mes livres de chevet, un acte de gratitude spirituelle que de sauver tout ce qui pouvait être sauvé. Je fis donc mettre le château sous garde, et commençai à en faire déblayer l’intérieur... Je passai la soirée dans le salon en rotonde. La vue que l’on a d'ici est extraordinaire. Le paysage ressemble à une scène avancée dont l'orchestre est formé par la pelouse du parc, encadrée de part et d’autre par de hauts rideaux d'arbres... J'ai vu dans ma vie des perspectives plus puissantes et plus magnifiques, mais je n’en ai jamais vu d'aussi bien fermées et arrondies... Le Mont Mirail a été jadis un récif dans cette mer de craie... Nous songions en même temps que la destinée de ce lieu semblait être de voir défiler des armées, et que, sans doute, il avait abrité plusieurs fois déjà des officiers prussiens: en 1814, en 1870, en 1914, il en accueillait maintenant, une fois de plus". (1)

Éléments protégés MH : le château de Montmirail en totalité : inscription par arrêté du 2 mars 1928.

château de Montmirail, 5 place Remy Petit, 51210 Montmirail, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de la Marne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 
 
 
   
 
 


(1)   
Source : Châteaux et manoirs de Champagne par Philippe Seydoux, Editions de la Morande, 1993.

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.