châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château des Alleux
 
 

         Les Alleux étaient une seigneurie fort ancienne. La charte de La Roë, au XIIe siècle, fait mention de Vivien des Alleux. Si l’on connaît les familles qui se succédèrent dans la possession de la propriété des Alleux, aucun document ne permet de situer la date de construction du premier château. La seule date est celle de 1746 gravée au fronton de l’entrée principale. Il ne s’agit pas de la première construction puisque dans un inventaire fait aux Alleux, en 1694, il est fait allusion à une maison de campagne bien dotée en mobilier, notamment en argent et même en or, ce qui était fort rare à l’époque. On est tenté d’en conclure que la maison, à cette époque, devait déjà avoir un certain caractère. Six familles sont mentionnées comme propriétaires des Alleux : la famille des Alleux, de 1150 à la fin du XIVe siècle, la famille du Layeul, du XVe au XVIe siècle, la famille de la Dinaie, à la fin du XVIe siècle, la famille de la Corbière, du XVIIe au milieu du XVIIIe siècle, la famille du Hardas à la fin du XVIIIe siècle et la famille de Vauguyon, au XIXe siècle.
Le château des Alleux fut longtemps enserré, de tous côtés, par l’Oudon. La comparaison du plan cadastral de 1817 avec l’état actuel de la propriété bâtie, montre qu’un corps de logis important a été démoli. Il est possible que les gravats aient pu servir au comblement du bras de l’Oudon qui contournait la demeure par le sud. Pendant la Révolution, ce château fut souvent visité par les Républicains et les Royalistes. Il accueillit de 1873 à 1880 une communauté de Jésuites italiens chassés de leur pays. On prétend que ce sont eux qui ont procédé aux travaux de démolition évoqués au paragraphe précédent, sans doute pour rendre les lieux plus salubres.
Si vous passez à Cossé-le-Vivien nous vous conseillons de visiter impérativement le musée Robert Tatin, palais peuplé de sculptures colossales; l'artiste vous propose de pénétrer dès l'allée des Géants : une allée de 19 statues représentant les repères de l'artiste dans l'aventure humaine. De Vercingétorix à Paul Gauguin en passant par jules Verne et André Breton, autant de références pour un artiste qui a toujours refusé d'appartenir à un mouvement artistique. L'allée des géants mène au coeur du musée, une structure labyrinthique où l'on découvre le jardin des méditations. Le dragon, avec ses 4 m de hauteur constitue l'une des plus imposantes statues du lieu...

château des Alleux 53230 Cossé-le-Vivien, propriété privée, ne se visite pas.


Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.
Nous remercions chaleureusement M. Michel Doreau pour l'historique qu'il nous a adressés afin de réaliser cette page.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.