châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château de Nomeny

       Château en ruines situé aux limites nord du village, sur la rupture de pente d'un plateau dominant celui-celui d'une vingtaine de mètres. Les maçonneries des tours et des courtines ont été dépouillées d'une grande partie de leur parement, laissant à nu le blocage intérieur, ce qui complique la lecture et l'interprétation architecturales. Les endroits où le parement a été épargné laissent voir un appareil en moëlons soigneusement taillés et assisés, ce qui démontre que le maître d'ouvrage, le commanditaire, disposait de moyens financiers importants. Les écrits médiévaux mentionnent une forteresse qui aurait été construite à la fin du XIe siècle à Nomeny par les évêques de Metz. Sa forme définitive semble être déjà fixée dès cette époque : plan quadrangulaire très légèrement trapézoïdal, cantonné à trois de ses angles de tours circulaires et au quatrième d'un gros donjon en fer à cheval dont la façade sur la cour intérieure présentait deux saillies en éperon. Au nord, à l'est et à l'ouest, de larges et profonds fossés interdisaient l'approche et l'entrée, côté village, était défendue par un châtelet.

Au cours des siècles, le château subit des modifications dont certaines furent importantes. Peu après le milieu du XIVe siècle, souhaitant utiliser Nomeny comme "château-étape" lorsqu'ils visitaient leur domaine temporel, les évêques de Metz firent édifier dans la cour de l'austère forteresse un logis-palais leur offrant un confort digne de leur rang ecclésiastique. L'édification de ce logis entraîna de profondes transformations : nivellement de la cour intérieure qui, à l'origine, suivait la déclivité du naturelle du terrain. Ce nivellement, qui fut réalisé non pas par le rabottage du sol du côté le plus élevé mais par apport de remblai sur la partie la plus basse de la cour, transforma ainsi la courtine du côté du village en un mur de soutènement. La porterie d'entrée fut aussi déplacée. Au milieu du XVe, le château fut adapté à l'artillerie. En 1548, le cardinal Jean de Lorraine, prince de la Renaissance qui était également évêque de Metz, vendit le château à son jeune neveu Nicolas de Lorraine, comte de Vaudémont et duc de Mercoeur, marié alors à Marguerite d'Egmont qui fut sa première épouse.

Propriété de l'église depuis sa création au XIe siècle, le château de Nomeny passa donc entre les mains de cette branche cadette de la maison de Lorraine. En 1553, y naquit la première fille du couple, prénommée Louise. Cette fillette devait connaître un destin hors du commun puisqu'en 1575 elle épousa le dernier des rois Valois, Henri III, devenant la "bonne reine Louise", une des souveraines les plus pieuses et les plus douces de l'histoire de France et qui forma avec son époux un couple très uni. Le grand malheur de Louise, outre l'assassinat de son époux par le moine ligueur Jacques Clément, fut de ne pouvoir avoir d'enfants. Cette absence d'héritier Valois entretint les guerres de religion et la vindicte de la Ligue mais elle permit, en fin de compte, l'accession au trône de France du premier des souverains de la maison de Bourbon: Henri de Navarre qui prit la couronne sous le nom d'Henri IV. En 1671, le château est démantelé sur ordre de Louis XIV. Il ne sera jamais reconstruit. Sa dernière avanie survint dans les années 1960, lorsque le maire utilisa la cour du château comme dépotoir pour accueillir les gravats et les remblais provenant du chantier de construction de l'école communale...

 
château de Nomeny 54610 Nomeny, ayant vu naître une reine de France, l'édifice est par conséquent un monument qui a joué un rôle important dans l'histoire de notre pays et qui ne mérite ni l'abandon ni l'oubli indignes dans lequel il tombé..., vestiges !

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Nous remercions chaleureusement M. Bertrand Ferrari,
pour l'historique de ce château qu'il nous a adressé afin de réaliser cette page

 
 
 

 

 
 
 
 

 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés