châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
Château de Rupt sur Othain

 

 

    Edifice s'élevant a quelques dizaines de mètres du site du château médiéval, déjà ruiné au début du XVIIe siècle. Le château actuel a été construit en 1782, selon la date inscrite sur le fronton de la façade nord, par Nicolas-Etienne Evrard, dernier seigneur de Rupt. Au lendemain de la conquête française en 1659, la seigneurie avait été concédée à Claude Tabouillot (1639-1729), maire de Marville et grand-père de Dom Nicolas Tabouillot, prieur de Saint-Symphorien et Saint-Arnould de Metz. Resté dans la famille Tabouillot jusqu'en 1774, la seigneurie de Rupt passa alors, par mariage, à Nicolas Evrard, prévôt de Marville. C'est son fils Nicolas-Etienne Evrard, avocat au parlement de Metz, et son épouse Charlotte-Sophie Marten d'Escrienne qui firent reconstruire le château, qui passa par mariage, dans la famille Martin d'Escrienne et y resta jusqu'en 1874. Par mariage encore, le château passa à cette date à René Lemoine de Margon, colonel de cavalerie, dans la famille duquel la propriété se trouve toujours.

Construit à proximité de l'Othain, le château formait avec les dépendances et la ferme disposées en U autour d'une vaste cour, un bel ensemble homogène. Le jardin à la française qui s'étendait au sud, fut transformé vers 1850 par un paysagiste imbu des idées anglaises en vogue à l'époque; les charmilles furent arrachées, les allées droites supprimées au profit des pelouses, la pièce d'eau séparée en deux bras enserrant une île. Quelques années plus tard, vers 1860, le château subit un incendie ravageant une partie des dépendances. Dans son état actuel, le château isolé dans son parc, est un bâtiment aux proportions modestes, construit en calcaire jaune local, de plan massé, à deux corps sur le même alignement couverts de toits d'ardoise à croupes. Les façades principales, couronnées par un fronton triangulaire percé d'un oculus ovale, sont ordonnancées à sept et huit travées de fenêtres aux 1er et 3ème niveaux, de fenêtres à linteau en arc segmentaire au deuxième niveau. Sur toute la largeur de la façade nord, une terrasse compense la denivellation du terrain descendant vers l'Othain.

 
château de Rupt sur Othain, chemin de la Prairie, 55150 Rupt sur Othain, propriété privée, ne se visite pas.
 
Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 
 
 

 

 
 
 
 
 
 

 

 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés