Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
Château d'Hellering

 

 

        La seigneurie de Hellering avait été laissée, en 1611, par l'abbé de Saint-Avold à Jean-Philippe de Bourgogne qui fit sans doute construire le château. En 1635 il fut tué en sa maison-forte, ainsi que ses fils et les habitants de Hellering qui s'y étaient réfugiés, par les soldats impériaux de l'armées de Gallas. Le château, incendié et détruit tout comme le village, ne se releva de ses ruines qu'au début du XVIIIe siècle, après que la seigneurie eut été acquise en 1706 par Pierre Mangay, ancien maire et marchand à Sarrelouis. La chapelle castrale, détruite en 1635 et rétablie par Maurice Mangay fut bénite en 1718. Le château, propriété de la famille Couturier jusqu'en 1862 changea ensuite fréquemment de mains. Ses propriétaires furent, fait assez curieux, des militaires allemands : en 1877, Guillaume Barkov, officier en retraite: en 1888, Hugo von Trempel, général d'infanterie: en 1897, Robert von Kistowski, lieutenant qui le remit au goût du jour et l'agrandit légérement par une aile, et enfin en 1910 Gerhard von Baum, fils d'un industriel allemand et officier de réserve.

En novembre 1918 le château fut à nouveau anéanti par un incendie, depuis lors les ruines calcinées du château n'ont guère changé d'aspect. Isolé avec ses fermes, le château était un bâtiment de plan en L, formé de deux larges corps disposés au nord et à l'ouest d'une cour carrée fermée au sud par une porte cochère encadrée de deux hautes tours rondes, partie la plus ancienne de l'ensemble. Le large portail de grès, du début du XVIIe siècle, dont l'arc en plein cintre et l'encadrement sont à bossages verniculés, subsiste intact, comme les tours munies d'archères qui ont seulement perdu leur toit conique. Le corps ouest, qui était le corps de logis du "vieux château", repercé au XVIIIe siècle, comportait au second niveau une galerie ouverte sur la cour, aménagement rare en Lorraine. Il est en ruine, tout comme le corps nord, reconstruit au XVIIIe siècle et augmenté, vers 1897, d'une courte aile en retour d'équerre au nord-ouest. Il avait conservé son volume originel et son toit à la Mansart couvert de tuiles en écaille, mais avait été complètement repercé à la même époque.

 
château d'Hellering 57470 Hombourg Haut, D 103R, rue de Hombourg, propriété privée, ne se visite pas, vestiges.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 
 
 

 

 
 
 
 
 
 

 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés