châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château d'Hugémont
 
 

 L'origine de la ferme remonterait au XVe siècle. En 1602, le comte de Berlaimont vend une maison de cense à J. d'Anneux. En 1643, la guerre ravage la région. En 1659, le traité des Pyrénées intègre la région d'Avesnes au royaume de France. En 1674, le terrain est vendu à Nicolas de Préseau, anobli récemment. Il cumule les fonctions de greffier du magistrat, contrôleur des Fortifications, prévôt de la terre d'Avesnes. Il entreprend la construction du château, qui sera achevé en 1714. Les jardins au sud sont aménagés vers 1760. La ferme est agrandie durant la deuxième moitié du XVIIIe siècle et on ajoute un certain nombre de bâtiments, les haras qui ferment toujours l'actuelle cour de ferme bâtis vers 1769 pour Jacques Marguerite de Préseau, inspecteur général de la Maréchaussée et maître de cavalerie. En 1764, le château fait l'objet d'un premier remaniement, en 1860 Jules de Colnet maire de Dompierre et conseiller général le remet au goût du jour. En 1898, la tour sud-est est détruite dans un incendie. En 1895, le château passe par mariage à la famille De Chambure à qui il appartient toujours.
Le château est une grande demeure rurale, de plan rectangulaire, cantonnée de quatre pavillons carrés plus élevés que le corps principal. La façade sud donne sur le jardin et domine le parc à l'ouest. L'édifice montre des chaînages d'angles, des entourages de baies et des cordons en briques et pierres en harpe, et une maçonnerie en moellons de pierre grise. Le parc constitue un vaste ensemble paysager remarquable, avec trois étangs (à l'origine, des viviers) sur un hectare, une source au nord-est formalisée par une fontaine monumentale en pierre bleue avec exèdres, escalier et terrasse, datant vraisemblablement du milieu du XVIIIe siècle. Les étangs alimentaient un moulin en contrebas qui existe toujours en amont de la rivière. On trouve également une glacière en pierre effondrée et deux petits ponts. Au sud, l'ancien jardin à la française a été remplacé par une pelouse à l'anglaise, vers 1860: cette partie est séparée des étangs par un mur de soubassement en pierre, surmonté de vases. La grande allée et l'allée de tilleuls ont été récemment reboisées. Le mur de clôture est en moellons de pierre bleue appareillés. Le portail au nord-est est encadré de deux pavillons abandonnés. On accède aux bâtiments agricoles par une allée de platanes. La cour de ferme est entourée de multiples bâtiments: au nord-ouest se trouve la bâtisse la plus ancienne, du XVIe siècle, en pierre grossièrement taillée, de 40 mètres de long, à deux niveaux d'élévation. Les côtés nord et sud de la cour sont fermés par de hauts bâtiments des anciens haras, construits en gros moellons de pierre et chaînes d'angles en pierre taillée, couverts d'ardoises. Vers le nord se trouvent une porcherie et un pigeonnier.

Éléments protégés MH : les façades et les toitures du château ; l'ensemble des bâtiments agricoles et la charpente de la grange ; le parc ; la fontaine ; les étangs ; la glacière ; l'allée du parc ; l'allée de platanes (ancienne drève) menant au château : inscription par arrêté du 13 mars 2000.

château d'Hugémont, chemin d'Hugémont, 59440 Dompierre-sur-Helpe, privé ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.