Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
                  Château de Jehay
Château de Jehay
              Jehay, nommé au XIIe siècle jahin ou Jehaing, fut habité vers 1130 par un certain Jehan qui détenait la seigneurie.
 
      En 1210 lui succède Libert de Lexhy, en 1250 un homme d'armes, Miles seigneur de Jehain. Un des seigneurs du moyen
 
      âge, Arnould de Jehin, habite ensuite le château. Y succède le tyran Wathieu d'Athin, démagogue liégeois banni en 1428
  
    de Jehay à qui on confisque les biens. Le domaine passe à Gérard Gossuin dit de Beyne, bourgmestre de Liège en 1456,
  
    victime  d'Erard de la Marck. Sa fille Agnès  épouse Quantin de Towin  qui fut tué à la guerre des Hornes et des La Marck.
  
    Jehay passe par héritage à Marguerite de la Falloise puis à Jehan Holman de Sart. En 1492, Jehanne de Sart, fille de
  
    Holmant  épousa Arnould de Mérode. Pendant plus de deux siècles, le château resta au sein de cette famille qui compta
  
    de grands restaurateurs. Ceux-ci donnèrent au château son aspect actuel  daté de 1550. En 1680, Ferdinand-Maximilien
      
de Mérode vend Jehay à François de Gand-Vilain Van den Steen, baron de Saive et grand mayeur de Liège.
 
       Situé sur un sol marécageux, le site de Jehay  est occupé depuis  la période gallo-romaine. L'appareil  des constructions

  
    médiévales, tours & mur d'enceinte, est peut-être inspiré à la suite des croisades au Liban: la monotonie des pierres en
  
    grès est rompue par de grosses pierres blanches  disposées en damier. Au XVIe siècle, les tours et les murs ont servi à
 
      l'aménagement du corps de logis de style Renaissance, et  au XIXe siècle, les propriétaires ont ajouté des bâtiments de
  
    style Néo-gothique. Complété par une basse cour  du XVIIe siècle et une chapelle castrale, le domaine et les jardins est
 
      habité jusqu'en 1999 par un artiste de renom le comte Guy Van den Steen, il hérita des lieux laissés en triste état après
  
    avoir servi durant la deuxième guerre mondiale de home pour enfants des agents de la S.N.C.B. Dès lors le comte, aidé

de son épouse, la marquise d'Ormonde, se charga de remeubler entièrement le château avec du mobilier d'époque
et de grande valeur...Les van den Steen portent l'écusson de sable au chef d'argent chargé de trois maillets avec la
devise " Recte Faciendo Neminem Timeas " (en faisant le bien, tu ne crains personne) & ensuite "Semper et ubique
Fidelis" (Fidèle toujours et partout).

château de Jehay, rue du parc, 4540 Amay, tél. 085/82 44 00, ouvert au publicdu 1er avril au 6 novembre, du mardi
au vendredi : de 14h à 18h. Les samedis, dimanches et jours fériés de 11h à 18h. Fermé les lundis, le 1er mai et le
1er novembre.

Nous remercions chaleureusement M. Alain Thonus pour l'historique et les photos qu'il nous a adressés pour réaliser
cette page Texte de loi sur le droit à l’image des biens (photos)

Château de Jehay
 
 
 

 

 
 
 

 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Brabant wallon - Province de Hainaut - Province de Liège - Province de Luxembourg - Province de Namur