Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
                  Château de Montquintin
château de Montquintin
              Au départ probablement, une tour de guet rectangulaire devait avoir l’allure de ces tours sarrasines du XIIe

 
        siècle. Sans doute vers le XIIIe siècle, cette tour primitive s’intégra au sein d’une fortification trapézoïdale plus
          vaste dotée de tours circulaires à chacun des autres angles. C’est en 1254 que l’on trouve mention du premier
          seigneur de Montquintin, en la personne de Raoul, fils de Thierry de La Tour, possesseur des lieux, 2 archères
          au sommet de la tour Ouest appartiennent à cette période. A cette époque, le logis-maître, qui devait occuper
          la moitié du corps de logis actuel, devait avoir l’aspect d’une bâtisse élevée, à laquelle se raccordait le chemin
          de ronde qui reliait les tours. Les prises et pillages se succèdent : en 1480 Charles d’Amboise, en 1542 le Duc
          d’Orléans, en 1647 Turenne, en 1657 les armées de Louis XIV...
          Au XVIIIe siècle, le château est en ruines, lorsqu’en 1760, Mgr de Hontheim, évêque suffragant de Trèves, en
          fait l’acquisition auprès du Comte Jean-Baptiste de Baillet-Latour, un Autrichien seigneur du proche village de
Latour. Les ruines sont déblayées, les sols rehaussés et  nivelés et les traces de fonction militaire supprimées.
Le corps de logis est agrandi, deux tours ruinées, Nord et Sud, sont rasées.
Répit momentané que ce siècle des Lumières, qui se clôt dans les troubles de la Révolution française. En 1790
âgé de 89 ans, Mgr de Hontheim meurt dans son château. Le village est pillé en 1793 puis le château brûle en
1794. Il renaît de ses cendres en 1803, par les soins de  Jean-Jacques de Hontheim, neveu de l’évêque. L’aile
Sud sera réduite, les fenêtres encore agrandies. Sans doute supprime-t-on  la courtine Est, pour éclairer la cour
intérieure. La façade sur cour est imposante, avec ses vaste baies, ses pilastres et son fronton néo-classique.
Mais un incendie accidentel en 1869 sonne le glas  du corps de logis. Depuis son veuvage, Marie Everaerts y vit
seule avec ses deux filles. Echappant aux flammes de justesse, elle vendra les lieux sans les restaurer.
Durant près de cent ans, le château passe alors  de mains en mains, et en 1900, l’aile Nord des communs sera
convertie en maison, puis épicerie-café, avant de brûler encore en 1935 et en 1958...
château de Montquintin
château de Montquintin
      château de Montquintin 6767 Montquintin, en ruine, la Fondation Kélyddon et l’ASBL : "A Montquintin" travaillent à
      sa restauration, de nombreux chantiers de conservation se sont déjà déroulés. Vous pouvez les aider, voir le site:
      http://www.montquintin.be/pages/aide.html


      Ce site recense tous les châteaux de Belgique, si vous possédez des documents relatifs à ce château, (historique,
      photos, architecture, ...) ou si vous constatez une erreur, contactez nous, merci.


     
Les photos sont sous licence "photo©webmaster eb", libres de droit, à condition de demander et citer la source en
      faisant un lien :
 
 
 

 

 
 

 

 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Brabant wallon - Province de Hainaut - Province de Liège - Province de Luxembourg - Province de Namur