châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
 
Château de Job
 
 
 
 

     Le projet de construction du château est initié par Benoît Châtelus. Fils de berger, il bénéficie de la bienveillance de la comtesse d'Arcy d'Ailly qui, ayant repéré l'intelligence de l'enfant, assure son éducation. Il poursuit de brillantes études à l’École polytechnique, puis à l’École des mines. En 1844, il est ingénieur au corps royal des mines. En 1848, il devient chef de la division des chemins de fer au ministère des travaux publics. Il collabore notamment avec la compagnie de chemins de fer PLM et rencontre le duc de Morny dont les relations (et les informations) l'aident à se constituer une fortune assez importante. Il est nommé maire de Job par un décret impérial du 14 juillet 1860 et le reste jusqu'à son décès. En six ans, il n'assiste qu'à deux séances du conseil municipal. S'étant hissé parmi les notables du canton, il souhaite offrir à safille, sa seule héritière, une position et un domaine. Il la marie en 1841 au comte Ferdinand Charles Robert d'Hautpoul, issu d'une ancienne et illustre famille de militaires. En 1875, il décide de faire édifier un château sur la vaste propriété Chatelus, un peu à l'est du bourg de Job. Il aurait repris les plans dressés par son beau-père, Benoît Chatelus un peu avant sa mort en 1866.
Dans un parc boisé de vingt-cinq hectares, agrémenté de jets d'eaux, on crée un élégant et luxueux château qui lui vaut parfois le surnom de petit Versailles ambertois. Le château est bâti en brique rose et pierre claire, avec une couverture en ardoise. Le bâtiment est constitué d'un logis rectangulaire flanqué de deux pavillons légèrement décalés vers l'arrière pour laisser la place à deux tours massives demi-hors-œuvre qui sont en très léger retrait par rapport à la façade d'honneur. Cette dernière est pourvue en son centre d'un avant-corps semi-circulaire. Le logis et les pavillons comprennent deux niveaux et deux niveaux de combles qui permettent de loger de nombreuses personnes. L'une des tours semble accueillir l'escalier principal (qui ne dessert pas le tout dernier niveau). Le commanditaire fait installer un chauffage central à air chaud.
De 1882 à 1898, le château sert de résidence d'été à la famille d'Hautpoul qui y laisse à l'année un régisseur, un couple de gardiens, deux jardiniers, un homme à tout faire (sans compter le personnel des cinq fermes). Le reste de la domesticité suivant la famille du comte par le train. Au décès de la comtesse, le château est acheté par la municipalité qui y installe l'école publique des filles. En 1918, il devient une maison de convalescence pour les tuberculeux et les soldats gazés. En 1924, le docteur Paul Bertrand y installe un sanatorium et renomme le château les mélèzes. Le château est raccordé à l'électricité en 1933. Depuis quelques années, les nouveaux propriétaires l'ont aménagé pour créer des chambres d'hôtes.

château de Job 63990 Job, propose des chambres d'hôtes aujourd'hui.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de ce monument, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

   
 
 
 
   
 
 
 
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.