châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château de la Bouillerie

   Implantée à l'ouest du parc, la motte de la Baudinière constituait sans doute au moyen âge le site primitif du château. Le logis actuel conserve, dans son aile méridionale qui correspond probablement à un ancien corps de communs, une cheminée datant du XVe ou du XVIe siècle. Le corps central du logis fut construit ou reconstruit au XVIIe siècle. En 1790, un projet de remaniement général du logis par l'architecte fléchois Prosper Simon, ne fut jamais mis à exécution. Vers 1810, l'architecte Adrien Lusson, probablement épaulé par Abel Lahure, son maître parisien d'alors dont la signature figure sur quelques pièces d'archives, entreprend le remaniement de l'aile sud qui relie le corps à l'ancienne aile de communs. Lusson est également l'auteur de plusieurs projets pour le parc, dont il subsiste notamment une fabrique à l'extrémité ouest de celui-ci, élevée après 1825 suivant des plans élaborés dans le premier quart du siècle. Vers 1816, il construisit la chapelle, dédiée à saint Blaise, qui se trouvait initialement dans l'aile nord du logis.

   Le décor intérieur de celle-ci fut repris vers 1863 par l'architecte Paul Lemesle. Les peintures murales du choeur furent confiées au peintre alençonnais Pierre Chadaigne. L'autel fut exécuté vers 1864 par le menuisier nantais Hermange. En 1882, l'architecte angevin Ernest Dainville, bientôt remplacé par son assistant René Chauveau, entreprit la reconstruction totale de l'aile nord. En 1883, le parc fut redessiné par l'architecte paysagiste parisien E. Busigny. le logis consiste en un corps central couvert par un toit en croupe. Il est flanqué au sud par une aile couverte en croupe, elle-même prolongée par une aile en retour d'équerre, également couverte en croupe. L'aile nord de Dainville consiste en quatre corps juxtaposés, couverts en croupe ou en pavillon, où se trouve l'escalier en maçonnerie. Le corps central et l'aile nord présentent un étage carré et un étage de comble, l'aile sud un étage carré et l'aile sud en retour d'équerre un rez-de-chaussée et un étage de comble. De plan circulaire, la fabrique de jardin est couverte par un toit en terrasse. La chapelle est coiffée d'un toit à pignons découverts.

 
château de la Bouillerie 72200 Crosmières, visite des extérieurs uniquement.


Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 

 
(1)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers mais également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés