Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château de Martel

       Les vestiges les plus anciens du château semblent dater du XIVe siècle. Il s'agit d'un portail en arc brisé à voussures, situé au rez-de-chaussée de l'élévation nord. La tour d'escalier, les croisées et la partie en pan-de-bois pourraient dater du XVIe siècle. A cette époque, le château appartient à Jean de Martel-Fontaines, baron de Caussade et de Réalville à partir de 1567. Le château connait une importante campagne de construction ou reconstruction au XVIIe siècle, comme l'attestent certaines fenêtres, une cheminée et un plafond peint. Au XVIIe siècle, Jean Daliès est seigneur de Martel. Le château ne semble pas avoir subi d'importantes modifications au XIXe siècle. En 1830, il appartient à Maurice Jean-Jacques Scorbiac, chevalier de la Légion d'honneur, propriétaire à Montauban. Il est probable qu'à la fin du XIXe siècle ou au début du XXe siècle, le deuxième niveau ait été arasé. Sur le plan cadastral de 1830, le site conserve le toponyme "château de Martel" même s'il appartient au courant du XIXe siècle à des religieuses ursulines qui s'en dépossèdent en 1911.

Vraisemblablement au cours de la seconde moitié du XXe siècle, des restaurations sont entreprises et la tour d'escalier est coiffée d'un toit en tuile creuse. Alors que le pigeonnier construit au XVIIe siècle est inscrit au titre des Monuments Historiques en 1988, le château, lui, ne l'est pas. Ce pigeonnier polygonal en brique à l'allure imposante date probablement du XVIIe siècle. Il est supporté par huit piliers de pierres circulaires dont un au milieu qui sert d'appui aux poutres rayonnantes sur lesquelles il est édifié. Ces piliers sont couronnées d'un chapiteau renversé appelé "capel", destiné à arrêter les rongeurs. La toiture à sept pans est surmontée d'un lanternon pyramidal à base polygonale abritant un tambour de bois percé de trous permettant le passage des pigeons.
Situé dans la plaine de l'Aveyron, le château de Martel est isolé. Il comprend plusieurs dépendances non identifiées au nord et un pigeonnier octogonal, isolé au sud-est. Le château présente un plan en L avec une tour d'escalier en vis hors-oeuvre dans l'angle rentrant. Le bâtiment est construit en brique.

 
château de Martel 82440 Réalville, propriété privée, ne se visite pas.


Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)
 
 
 

 

 
 
 
 

 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés