châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château des Vicomtes de Saint-Antonin

       Le "castel de Bona" est mentionné pour la première fois le 2 août 1155, dans l'acte de délimitation d'une des trois parties de la vicomté de Saint-Antonin où il figure parmi les biens des vicomtes. A partir de cette date, son histoire suit celle de la vicomté. En 1247, Isarn, l'un des vicomtes de Saint-Antonin, cède le château de Bone au roi de France en même temps que la ville de Saint-Antonin, auparavant il doit révoquer ses donations faites le 23 mai 1238 à R. de Caussade. En octobre 1249, puis en mars 1251, Bernard Hugues, son frère, abandonne à son tour tous ses droits sur la ville de Saint-Antonin et dans le "castrum" de Bone. Le château disparaît alors des textes.
Par son site qui surplombe l'Aveyron, le château de Bone est comparable à ceux de Najac et Laguépie en amont, ou ceux de Penne et Bruniquel en aval. Tous contrôlaient cette vallée qui constituait un axe de circulation privilégié entre le Rouergue et l'Aquitaine. Le site de Bone se trouve à trois kilomètres en aval de Saint-Antonin.

      A cet endroit, l'Aveyron décrit une boucle très fermée et détermine un éperon qui fait face à un ample cirque de falaises limitant le causse d'Anglars. Ce promontoire, long de 480 mètres, est orienté est-ouest avec un à-pic au nord et des terrasses au sud. A l'ouest, il est surplombé par le rebord du plateau de Servanac. Le château, établi au départ de l'éperon sur un rocher abrupt, dominait l'amont et l'aval du cours d'eau. La plate-forme la plus élevée n'a pu porter qu'une tour, dont il reste quelques assises de pierre. Dans le prolongement de l'arête rocheuse, à l'est et au sud, plusieurs vestiges de murs pourraient indiquer la présence d'une basse-cour. Une enceinte au tracé irrégulier, justifié par la sinuosité des rochers, devait compléter la défense de la tour. Le site semble avoir été rapidement abandonné, sans doute en raison de son relief accidenté et de la proximité de la ville de Saint-Antonin. En l'absence de fouilles, il se révèle impossible de localiser l'église Notre-Dame de Bone mentionnée en 1334, puis en 1537, qui devait se situer entre la rivière et le château, sur le versant sud.

 
château de Bone 82140 Saint-Antonin-Noble-Val, propriété privée, vestiges

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 
 
 

 

 
 
 

 

 

 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.