châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château de Montaigu

      Montaigu faisait partie des fiefs des sires de la Garnache. Héloïse de la Garnache hérite de tous les biens de la famille et épouse Maurice de Commequiers, qui prendra le nom de Montaigu. Leur fils Brient épouse Agnès Guarat, dame de Belleville et veuve de Bernard Chales de la Roche sur Yon. Ainsi se crée la dynastie des Belleville qui possédera tous les biens des La Garnache, Commequiers, Montaigu, Belleville, Palluau... Montaigu sera toujours une place forte très recherchée, qui passera des anglais aux fançais pendant la guerre de Cent Ans. En 1473 c'est Louis XI qui conclut un accord avec Louis de Belleville, dont il prend le château en échange de Dreux et d'autres seigneuries. Il fortifie le château pour faire face à d'éventuels envahisseurs. Le mariage de son fils, le futur Charles VIII, avec Anne de Bretagne met fin aux hostilités et les Belleville recouvrent Montaigu qu'ils vendent à leur suzerain, Louis de la Tremoïlle alors vicomte de Thouars. Lors des guerres de religion, Montaigu sera tour à tour pris par les protestants et les catholiques, qui démantèlent ou reconstruisent les fortifications.

Le même scénario se reproduira à la Révolution qui ne laissera que quelques remparts de l'ancienne place forte. Aujourd'hui, les fortifications sont composées des remparts, d’une digue monumentale en pierre, de quatre portes de villes et de douves intérieures (barrant l’éperon rocheux) et extérieures entourant la ville. Les remparts sont caractérisés par des formes aigües (polygone) des maçonneries en moellons de très grosse taille et réguliers. La digue, en retenant de l’eau du ruisseau l’Asson, permettait de créer un étang de protection. Les remparts furent arasés en 1586 sur l’ordre d’Henri III. A l'intérieur, le "pavillon des nourrices" fut construit par Gabriel de la Lande, noble de cette ville. Son architecture austère, dépourvue de décor extérieur est une marque de la religion protestante de De la Lande. Il eut plusieurs affectations : logement, prison au sous sol, hôtel de ville et musée.
Eléments protégés MH : Les terrains nus et bâtis avec leur sous-sol comprenant l'ancien château; les fossés; l'étang; les façades et les toitures du "Pavillon des Nourrices".

   
château de Montaigu 85600 Montaigu, propriété de la commune, visite des extérieurs uniquement.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 
 
 

 

 
 
 

 

 

 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.