châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Nouaillé-Maupertuis (Vienne)
 
 

         Nouaillé serait l’une des premières fondations monastiques en Gaule et l’œuvre de saint Hilaire lui-même au IVe siècle. En fait, d’après un acte du 17 novembre 780, c’est un certain Chrocelme qui donna et soumit Nouaillé à Saint-Hilaire de Poitiers. L'origine véritable de l’abbaye bénédictine est inconnue. Le monastère aurait été une première fois reconstruit sous Charlemagne par Aton. Il fut à nouveau ruiné par les Normands en 863. En 1119, le pape Gélase II libéra l’abbaye de la tutelle de Saint-Hilaire. Elle reçut alors des dons importants des familles du voisinage, notamment les Lusignan. D'illustres personnages s’y succédèrent. L'église témoigne d’un enrichissement important aux XIIe et XIIIe siècles, mais le site subit des pillages vers 1356, à l’époque de la célèbre bataille contre les Anglais. Le relèvement de l’abbaye fut l’œuvre de l’abbé Raoul du Fou, à la fin du XVe siècle. En 1569, les bandes de Coligny ravagèrent l’abbaye par le feu à deux reprises. Les grandes restaurations datent surtout du XVIIe siècle, lorsque le monastère a été réorganisé et affilié à la congrégation de Saint-Maur, après 1618. Au moment de la Révolution Française, les religieux furent chassés de l’abbaye. Les premiers travaux de fortifications, murailles et tours baignées par l’eau des douves remonteraient au XIIIe siècle. La partie la plus ancienne des constructions actuelles est l’aile au sud de la façade de l’église qui remonte au XIIe siècle. De l’abbatiat de Raoul du Fou (XVe, XVIe siècle) datent la sacristie et la construction de l’angle nord-ouest de l’enceinte fortifiée ou logis abbatial. Le bâtiment de l’aile sud-est est une construction des mauristes, comme le chevet de l’abbatiale. (1)

Éléments protégés MH : l'église: classement par liste de 1846. L'ensemble des bâtiments situés à l'intérieur de l'enceinte (à l'exception de l'église déjà classée) et les vestiges de l'enceinte avec ses tours, ses ponts et ses douves: classement par décret du 6 janvier 1945. Les immeubles nus et bâtis (y compris les écuries) : classement par arrêté du 4 juin 1957

château de Nouaillé-Maupertuis, rue de l'Abbaye, 86340 Nouaillé-Maupertuis, propriété privée, ne se visite pas, visible de l'extérieur.


Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de la Vienne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
 

 

   
 
 


(1)
    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.