châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 

 

 
Château de Chitré
château de Chitré

          Cité dès le milieu du Xe siècle, Chistré a donné son nom à une vieille famille d’ancienne noblesse féodale, que l’on trouve fréquemment mentionnée dans les cartulaires de St Cyprien, de St Hilaire et de Nouaillé. Cette famille occupait une haute position parmi la chevalerie poitevine. Chitré, qui était alors une forteresse, fut confié par les anglais à Hugues le Bœuf, fils de Jean le Bœuf et de Jeanne de Chistré, qui avait pris le parti d'Edouard III, roi d’Angleterre. Il y installa une garnison anglaise qui saccageait, brûlait et rançonnait tout ce qui lui tombait sous la main. Contre tant de vexations, le pays se révolta et les habitants demandèrent au duc de Bourbon de chasser de la Tour de Chitré, la forte garnison anglaise qui s’y trouvait. C’est le Connétable Bertrand du Guesclin qui dirigeât l’expédition et donna en 1372 le fort de Chitré à un de ses lieutenants, Jean de Kerlouet, qui mourut quatre ans plus tard au cours du siège de Niort. En 1376, le Roi donna Chitré à Bertrand du Guesclin.

En1378 il en fut dépossédé suite à son refus d’approuver la confiscation du duché de Bretagne par le roi de France. En six ans, Chitré changeât 5 fois de propriétaire pour aboutir, en 1378, entre les mains de Pierre de Vieux bourg qui le cédât la même année à Guy Turpin de Crissé. Cette famille le conserva pendant près de cinq cents ans. Endommagé durant la guerre de Cent-ans, Chitré fut reconstruit, vers le milieu du XIVe par Charles Tiercelin de la Roche du Maine. Au début du XVIe siècle, la fille ainée de Jacques Turpin épouse Charles Tiercelin de la Roche du Maine, un des grands capitaines de François 1er. Pendant la Révolution, le pillage et un incendie en firent une ruine, les habitants du voisinage se mirent à exploiter, comme dans une carrière, les belles pierres des tours et des murailles, Chitré aurait fini par disparaître, si sa bonne étoile ne l’avait fait tomber entre les mains d’Edmond Treuile en 1855. C’est son fils, Raoul, qui entreprit sa restauration à partir de 1878, en respectant le style Renaissance. château de Chitré
château de Chitré

 
château de Chitré 86210 Vouneuil sur Vienne, en 1930, la vicomtesse Delestrange, cousine d’Antoine de Saint-Exupéry hérite du domaine réunissant le château et son moulin. Des réceptions fastueuses y sont données qui comptent parmi les invités François Mauriac, André Gide et bien sûr Antoine de Saint Exupéry, avec déjà pour l’époque le confort moderne sur le Château : éclairage, eau courante et glace. Propriété privée, ne se visite pas.

Nous remercions M. Mairé, du site : pixAile.com, pour les photos qu'il nous a adressées pour illustrer cette page. (Attention photos interdites à la publication)

 
 
 

 

 
 
 
 
 

 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés