châteaux de France
           Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact         Liens
 
 
 
 
Château de Ravières
 

 

 

  Première mention en 1210 dans un aveu rendu par Pierre, seigneur de Ravières au comte de Nevers. En 1315, Guillaumes de Tanlay tient et entend et avoue tenir de notre Seigneur le comte en la ville de Ravières, la maison fort de la dite ville.  Le 24 septembre 1674, Marie Catherine de Bessey, veuve de René Jazu, chevalier, conseiller et maître d'hôtel ordinaire du roi, seigneur de Méreuil, Junay, Villiers-le-Haut et de Ravières en partie, demeurant à Ravières, rend foi et hommage à Roger de Clermont, marquis de Cruzy, et seigneur de Maulnes. Elle déclare posséder le quart de la terre et seigneurie de Ravières, la "basse-cour du chasteau de Marmeaux, sise à Ravières où est assise la maison seigneuriale appelée Chardagne". Vendu par lots après la Révolution, l'édifice a été très remanié. L'ancien château est inclus dans un îlot d'habitations. La partie gauche de la façade antérieure est située en bordure de la ruelle du château, la partie droite, au fond d'une impasse, bordée de maisons; la façade arrière ouvre sur des jardins.

La façade de droite est longée par une venelle et la façade de gauche est intégrée à un bâtiment d'exploitation. Le corps de bâtiment, de plan rectangulaire, est cantonné de tours circulaires et sur la façade antérieure, flanqué d'une tour d'escalier octogonale demi-hors-oeuvre. Ce bâtiment devait comprendre un rez de chaussée, deux étages carrés et un étage de comble. Le corps de logis principal montre des traces d'arcades brisées au troisième niveau du corps principal dans les angles de la tour d'escalier. La tour octogonale est percée sur sa face antérieure de trois baies superposées à appui saillant. La tour d'angle droite est percée d'une canonnière à droite de la porte au niveau inférieur. Devant la façade antérieure à droite se trouve un puits à margelle octogonale, dont trois faces sont ornées d'écus en relief : l'un porte des armoiries, le deuxième est bûché et le troisième lisse. A noter; un dernier étage résidentiel a été démonté et vendu en 1919 à un colonel américain qui l'a emmené aux Etats Unis. L'ensemble est en mauvais état. (1)

 
château de Ravières, rue de l'Egalité, 89390. Ravières, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (2)

 

 
 

 

 
 
 
 

 

 

 
(1)   
Source Base Mérimée, culture.gouv.fr/culture & patrimoine : http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee.fr
(2)    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)
Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés