châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Maison-forte de Villon
 
 

       En 1291, Guy, seigneur de Villon, rend hommage à Humbert IV, sire de Thoire et Villars. En 1490, c'est Guillaume de Lyarens ou Glareins, seigneur de Villon, qui témoigne de ce lien de vassalité au duc de Bourbon. Par mariage ou vente, la seigneurie passa en la maison de la Teyssonière, puis fut vendue à Jean de Godon, chevalier, président du Parlement de Dombes et seigneur de Gravains. En 1606, Villon fut vendu à Louis Austrein. En 1622, Villon est reçu en héritage par Mathieu de Sève, de Fléchères, dont descend la famille de Virieu, actuellement propriétaire. En 1703, la terre est érigée en comté et prend le nom de château de Sève. Gabriel de Sève testa en 1780 en faveur des enfants de sa soeur, nommés de Quinsonnas. Sa présence est attestée dès le XIIe siècle. Elle est un exemple architectural des époques troublées qui ont marquées la Dombes. Elle n'est pas à proprement parler un château mais plutôt une résidence dont la constitution et les équipements permettaient de résister à des attaques de faible ampleur.
A usage défensif, donc, elle fut construite au départ sur une butte artificielle puis entourée de douves. Aujourd'hui c'est un édifice homogène n'ayant pratiquement pas subi de transformations depuis sa construction au XIVe siècle, hormis quelques remaniements sur le corps du logis au XVIe siècle. Les courtines forment un plan carré de 25 mètres de côté, avec en son centre une cour intérieure. Le logis occupe les côtés nord et ouest, les deux autres côtés, sud et est, étant constitués d'un rempart de même hauteur que les premiers. La maison est construite en carrons savoyards, briques plus épaisses et plus massives que les briques traditionnelles, afin de résister aux attaques. Côté cour, les façades des deux corps de bâtiment sont couvertes d'un enduit donnant un effet pierre, dissimulant un mur exclusivement en pisé. On peut y voir des meurtrières, un chemin de ronde crênelé, un châtelet (tour porche carrée construite au XVIIe siècle) et des traces d'un pont-levis à flèches. On trouve également une chapelle dont le fenestrage rayonnant est toujours en place.

Éléments protégés MH : la maison-forte de Villon : classement par arrêté du 16 octobre 1992.

maison-forte de Villon 01480 Villeneuve, propriété d'une société, tel. 04 74 00 36 32, ouverte au public aux journées du patrimoine.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux dans l'Ain" tous les châteaux répertoriés actuellement dans ce département.

 
 
 
 
 
 
 
   
 
 


(1)
    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.