châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Maison-forte de Moras
 
 

   Au XIIIe siècle, la prébende de Moras de la Tour revient à l'abbé de Saint Chef. Cette mention laisse supposer que la maison forte de Moras était déjà construite à cette époque. Elle apparaît ensuite dans l'enquête pontificale de 1339, lors de laquelle le témoin spécifie que l'édifice possède une tour. A l'origine, la maison-forte se réduisait sans doute à la tour maîtresse toujours visible aujourd'hui. L'escalier en vis a été ajouté en 1455 (porte la date) probablement en même temps que la partie sud de l'aile orientale qu'il dessert. Au XVIIIe siècle, la tour maîtresse et la façade sud ont été repercées de grandes ouvertures. La charpente de la tour date de 1784, porte la date. Dans le deuxième quart du XXe siècle, la tourelle d'escalier a été refaite dans sa partie supérieure et un porche d'entrée a été construit dans le style néogothique. La maison forte s'organise autour d'une cour fermée dont l'accès se fait par un portail en arc segmentaire.
Au sud, la tour maîtresse de plan quadrangulaire s'élève sur deux étages carrés et un comble à surcroît. Elle est couverte d'un toit en pavillon en tuiles mécaniques. La porte d'origine, aujourd'hui murée, se trouve au premier étage de l'élévation nord. Plusieurs baies chanfreinées et deux meurtrières au deuxième et troisième étages sont encore visibles. La tour d'escalier en vis demi-hors-ouvre placée dans l'angle nord-est de la tour maîtresse est couverte d'un toit conique en tuiles mécaniques. Elle est précédée d'un avant-corps formant vestibule. Le logis forme retour d'équerre au nord de la tour maîtresse. Il s'élève sur un étage carré et un comble à surcroît et comporte l'ancienne cuisine avec une cheminée monumentale, suivie de trois pièces de stockage voûtées en berceau. Le pigeonnier construit à l'extrémité nord du logis médiéval, sur une cave voûtée en berceau, fait sailli en façade est. Il a conservé sa couverture en dalles de calcaire. Les dépendances se développent au-delà du pigeonnier au nord et à l'est ainsi qu'à l'ouest de la cour. Au centre de celle-ci, le puits circulaire à margelle est protégé par un toit en pavillon supporté par quatre colonnes.

maison-forte dite Tour de Moras 38460 Moras, propriété privée, ne se visite pas, visible de l'extérieur uniquement.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

Nous remercions chaleureusement Monsieur Pierre Cochet pour les photos qu'il nous a adressées afin d'illustrer cette page.

 
 
 
 
 Maison-forte dite Tour de Moras Isère  Maison-forte dite Tour de Moras
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.