chateaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
 
Maison-forte des Epineys
 

 

 

    C'est seulement au XVe siècle qu'une mention incontestable de la "maison" des Epineys paraît dans les textes : en 1473 dans une révision de feux, le seigneur de Bizonnes reconnaît tenir à Vaux "une place appellée des Epineys, avec maisons, terres, prés, vignes, bois, cens et autres revenus". Ce seigneur de Bizonnes n'est autre que Philippe de Virieu, dont la petite-fille, Marguerite de Paladru déclare posséder, en 1540, en son nom propre car lui venant de sa mère la maison forte des Epineys située au mandement de La Tour-du-Pin. Elle possède également, comme tutrice de ses enfants, deux autres maisons fortes, celles de Montcarra et du Chatelard près de Cessieu. Peu après, la maison forte est remise à Gaspard de Vallin, en règlement d'une succession difficile, par Antoinette de Torchefelon, fille de Marguerite de Paladru. Placée en rebord de pente, dans une position dominant la vallée de l'Hien, la maison forte des Epineys se présente comme un bâtiment rectangulaire élevé sur deux niveaux (cave voûtée, étage noble) sous une toiture à deux pans, à faible pente.

Des adjonctions tardives lui donnent aujourd'hui un plan en L; une belle grange en pisé et divers bâtiments ruraux adventices referment une cour agrémentée d'un bassin. Dans un premier état, le bâtiment médiéval, simple maison noble, était isolé de toute construction. C'est un édifice soigné bâti en pierre de taille (tuf, molasse, calcaire), élevé sur trois niveaux et abritant deux pièces à chaque niveau. Le rez-de-chaussée voûté et l'étage renferment des aménagements d'origine de qualité notamment une grande cheminée du XVe siècle et un escalier logé dans l'épaisseur du mur nord, selon un dispositif jamais observé jusqu'à présent. Si les circulations et les accès restent difficiles à appréhender, l'existence d'un deuxième étage est probable. Peut-être à l'occasion des guerres de Religion, le bâtiment est partiellement détruit. La reconstruction intervient au XVIIe siècle, dans une mise en œuvre révélant une certaine modestie de moyens ; le bâtiment ressemble plus alors à un édifice rural et perd tout caractère de résidence noble.

 
maison-forte des Epineys 38110 Saint-Victor-de-Cessieu, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 
 
 

 

 
 
 
 

 

 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés