chateaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
Manoir de la Paysanterie

 

 

    La terre et métairie, fief et seigneurie de la Paysanterie, est partagée en 1528 entre les héritiers de Jullien Le Houx. Sont mentionnés la grande maison à étage, la potence d'ycelle maison et bouge à appentis, ainsi qu'une grange, un fournil, des étables avec pressoir, une cour avec puits commun, une cour des latrines et un jardin. La maison avec chambre haute dénommée en 1601 le Celier pourrait correspondre à l'aile en retour du logis. Un escalier en vis est mentionné en 1646. A cette date le logis semble avoir été retourné, il est en effet précisé que le jardin, clos de murs, s'étend devant le logis et non à l'arrière comme dit dans les anciens partaiges. En 1660, les bâtiments sont toujours partagés entre différents propriétaires, le fournil et une étable construits en pan-de-bois et couverts de vieux bardeaux sont en ruines. En 1682, l'ensemble des bâtiments et la seigneurie sont rassemblés entre les mains d'un seul propriétaire, Gédéon Morel, écuyer, sieur de la Montagne. La maison seigneuriale est distribuée en salle, chambre à cheminée, cuisine avec four et laiterie, et trois chambres à l'étage.

Aux parties agricoles déjà décrites s'ajoutent un colombier, une charreterie et deux écuries, le jardin s'étend derrière le logis et le pressoir-écuries. Dès 1735 toutefois, la Paysanterie n'est plus qu'une importante métairie. La cour est à cette date délimitée par les bâtiments couverts de tuiles et de bardeaux. Elle est fermée à l'ouest par un grand portail à portes charretière et piétonne construit entre la grange et le colombier, dont le rez-de-chaussée sert de cellier. Entre et 1735 et 1835, l'édifice, qui appartient à Louis Marie Auvray, préfet de la Sarthe, semble n'avoir pas subi de grandes transformations. Les bâtiments ferment les quatre côtés d'une cour quadrangulaire. En fond de cour, le logis est construit en moellons de calcaire sans chaine en pierre de taille, avec toit à demi-croupes couvert de tuiles, sauf un petit campanile et la tour à toit polygonal qui sont couverts d'ardoises. De plan régulier en L, avec tourelle d'escalier dans l'angle, il possède un étage carré, et une élévation sur cour à travées.

 
manoir de la Paysanterie 72110 Jauzé, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 
 
 

 

 
 
 
 
 
 

 

 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.