chateaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
Manoir de la Giraudière

 

 

  En 1603, Louys Le Gay écuyer, époux de Françoise de Ronsard, est sieur de la Giraudière. En 1703, à l'article 57 du dénombrement de la châtellenie de la Motte-sous-Le Lude, messire François Rousselet, fils et héritier de feu messire François Rousselet vivant chevalier marquis de Châteaurenault est le vassal du comte du Lude pour sa terre, fief et seigneurie de la Giraudière. Il semble que la maison et ses dépendances soient déjà réduites au rang de métairie. En 1784, la Giraudière, avec la borderie de l'Oisonnière (aujourd'hui disparue), la Pilletière et la Petite Hugotière, appartient à Philippe de Corbin de la Beaussonnière résidant à Moncé en Belin. En 1829, Pesch attribue la propriété de la Giraudière à Mme de Mainville. Le lieu de la Giraudière se compose de deux espaces distincts : l'avant-cour des communs et la cour du logis. Dans l'avant-cour, on trouve des constructions agricoles et le volume de la chapelle qui s'appuie sur le mur d'enceinte de la cour. La cour du logis est séparée de la précédente par un haut mur d'enceinte crénelé ouvert d'un portail monumental et d'une porte piétonne.

Le mur d'enceinte est aligné sur la façade antérieure de la chapelle construite dans l'avant-cour. Cette cour est bornée à l'est par le logis, au sud par le coteau de tuffeau creusé de caves, à l'ouest par la chapelle et le portail d'entrée, et, enfin au nord par un mur de clôture sur lequel s'appuient de petites dépendances. La chapelle est dédiée à saint Louis et couverte d'une voûte d'ogives. Le logis semble composé de deux parties juxtaposées : une sorte de tour carrée renfermant une petite salle voûtée en berceau à chaque niveau, et un logis attenant. L'ensemble est perpendiculaire au rocher. Le logis renferme deux grandes salles à cheminée par niveau. D'après le type de cheminée, cette construction serait du milieu du XVIe siècle. Une petite aile placée sur la façade postérieure abrite un escalier tournant en bois qui est un remaniement postérieur. Cette tour aurait pu être une tour de latrine reconvertie en tourelle d'escalier. On ne sait pas où était l'escalier primitif. L'ensemble des constructions porte, sur les façades sur cour, un décor de la Renaissance.

 
manoir de la Giraudière 72800 La Chapelle-aux-Choux, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 
 
 

 

 
 
 
 
 
 

 

 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.