châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Manoir de  Chavanne à Angles-sur-l'Anglin
 
 

       Le manoir de Chavanne fut construit à la fin du XVe siècle ou du début du XVIe siècle. Il n’apparaît pas sur la carte de Cassini, dressée en 1765 ou 1766, mais figure sur le plan cadastral de 1826. Les nobles François de Grailly et Catherine de la Bussière sont cités en tant que seigneurs de Chavanne et des Certeaux en 1610. En 1826, le maître des lieux en un certain Philippe Pastoureau, grand propriétaire terrien de la commune d’Angles. Le bâtiment a subi quelques remaniements à la fin du XVIIIe siècle ou au XIXe siècle, notamment l'ajout de deux appentis au nord et au sud du logis. La tour d'escalier a aussi été arasée. Le bâtiment a servi de ferme durant tout le XIXe siècle et une grande partie du XXe siècle, pour finalement être réhabilité en gîte rural en 1988. Il garde cette vocation encore aujourd'hui.
Le manoir est construit en moellons de pierres calcaires partiellement enduits à la chaux. Le bâtiment possède un étage carré et un étage en surcroît. Il présente un toit à croupe couvert d'ardoises. La façade principale, tournée vers l'est, a été largement remaniée à la fin du 18e siècle ou au 19e siècle. Les deux appentis accolés à la façade ont été construits après 1826. Une petite construction carrée, visible sur le cadastre napoléonien et située à l'angle nord-est du logis, a disparu aujourd'hui. Le logis est percé de trois portes et une fenêtre au rez-de-chaussée et une porte et deux fenêtres à l'étage. Un escalier extérieur, aujourd'hui détruit, permettait d'accéder directement à l'étage par la porte. Les baies de l'étage portent un linteau en arc segmentaire, tout comme les lucarnes de l'étage à surcroît. L'élévation ouest présente deux portes-fenêtres, créées au XXe siècle, et deux fenêtres portant un linteau en arc segmentaire à l'étage. Au rez-de-chaussée, une porte couverte d'un arc en anse de panier a été murée. Le rez-de-chaussée du logis est constitué d'une seule pièce, chauffée par une cheminée située sur le mur pignon sud. La cheminée qui lui fait face sur le mur pignon nord était à l'origine située à l'étage, probablement dans la chambre du seigneur. Il s'agit d'une cheminée présentant un décor du 18e siècle, mais dont le manteau est encore à l'état d'ébauche: le mascaron et l'arc chantourné n'ont été qu'esquissés. La hotte porte deux motifs floraux de part et d'autre du trumeau. Ce dernier a probablement été raccourci pour pouvoir prendre place sous le plafond bas du rez-de-chaussée. On accède à l'étage par un escalier en vis situé sur l'angle sud-ouest du logis. Il porte encore une fenêtre à l'encadrement et à l'appui mouluré. La tour a été arasée et les marches de pierres ont été remplacées par un escalier en bois. Lorsque le manoir fut transformé en ferme après la Révolution, l'étage servait de grenier pour stocker la production du domaine. Une partie des dépendances agricoles sont visibles sur le cadastre de 1826. Accolées les unes aux autres, elles forment un édifice au plan en U délimitant une cour devant l'élévation est du logis. Une grange, dont l'ouverture est située sur le mur pignon, date probablement de la fin du XVIIIe ou du début du XIXe siècle. Une porcherie fut construite plus tardivement, probablement dans la seconde moitié du XIXe siècle. Des hangars furent bâtis au début du XXe siècle, dont les maçonneries sont constituées de moellons calcaires et de chaînages en parpaing de ciment.

manoir de  Chavanne 86260 Angles-sur-l'Anglin, propriété privée, ne se visite pas.

Notre site recense tous les manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce manoir (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.
A voir sur cette page "châteaux de la Vienne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   
 
   
 
 


(1)
    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.