châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Manoir du Colombier à Montamisé
 
 

    La maison de Tronc appartient au début du XVIIe siècle à Thierry Maréchal, maître maréchal à Poitiers. Sa veuve, Marie Basseau, rend une déclaration roturière le 26 mai 1615 pour la maison et métairie de Tronc "avec ses appartenances de maisons, granges, tets, cours, entrée, issues, jardins, chènevière, arbres fruitiers et non fruitiers, terres, vignes et bois". Ses héritiers, René Dubois, maréchal, et Marie Panet son épouse, rendent une déclaration identique le 19 mai 1630. Le domaine passe ensuite à Antoine Alexandre, banquier, et Jeanne Trottin, son épouse. Ceux-ci le vendent le 13 février 1651, devant Joanne et Barraud, notaires à Poitiers, à Josué Trottin, chirurgien, et Madeleine Dauzy son épouse. Le 31 août 1666, la maison est saisie sur ces derniers, pour dettes, et acquise par Jacques Lesecq, seigneur de Boidevalle, bourgeois de Paris, pour 6000 livres. Lesecq en fait ensuite donation à Jean Duflos, sieur de la Thibaudière, le 30 janvier 1685. Au début du XVIIIe siècle, la maison de Tronc change encore plusieurs fois de propriétaire. Le 11 avril 1723, Jacques Peyrault, seigneur de la Chaise, demeurant à Poitiers, la vend à Jean Ojart, marchand à Poitiers, et à son épouse Denise Ferrand. Le domaine comprend alors, outre la maison de Tronc, la métairie située au nord-ouest, le colombier, un clos de vignes renfermé de murs, un jardin proche la maison aussi renfermé de murs, un petit bois taillis appelé la Gacheterie, des prés, des terres, ainsi que des tonneaux et des barriques. Trois ans plus tard, le 26 octobre 1726, Denise Ferrand, veuve Ojart, revend le domaine de Tronc à Messire Charles Fouqueteau, écuyer, seigneur de Mortier, conseiller du roi, échevin de Poitiers, y demeurant paroisse Saint-Cybard. La métairie est alors exploitée par Mathurin Touffou et Jeanne Sabourin son épouse. En 1817, selon le cadastre, le domaine est la propriété du sieur Grua, de Poitiers. Il le revend dans les années 1840 à M. Guédon-Girault qui reconstruit le logis en 1849.
Le manoir est construit perpendiculairement à la voie, au sud-est d'une cour antérieure fermée par un mur de clôture et un portail à piliers maçonnés. A l'ouest de la cour, en limite de propriété, se trouve un pigeonnier rond, couvert en tuile plate, et surmonté d'une girouette. Il est éclairé au sud par une petite baie à chanfrein, à l'est par une meurtrière, et au sud encore par une lucarne sur le versant surmontée d'un fronton triangulaire. Dans l'angle nord-est de la cour se trouve une citerne, surmontée d'un mécanisme de puits et d'une margelle carrée. Le manoir comprend un corps principal à deux étages carrés, auquel est accolée, sur la façade nord-ouest, une tour rectangulaire à trois étages carrés. Le logis est encadré par deux bâtiments plus bas ayant abrité des dépendances, notamment une grange au nord-est. La façade nord-ouest du logis est éclairée par quatre travées, dont une sur la tour qui comprend la porte d'entrée. La façade sud-est ouvre également par quatre travées. Les façades nord-est et sud-ouest sont éclairées au premier étage par des baies en plein cintre avec balcon. Les appuis des baies du premier étage sont moulurés, et les encadrements de toutes les baies sont saillants. Un bandeau d'appui mouluré sépare le second étage, et file tout le long du corps principal et de la tour. Une corniche court sur les quatre faces du corps principal. Le rez-de-chaussée du logis, dallé de pierres carrées blanches, comprend un couloir reliant la cour et le parc, et qui donne accès à gauche (au nord-est) à un escalier droit en bois et à une première salle, et à droite (au sud-ouest) à une salle dans laquelle se trouve une cheminée de style XVIIIe siècle. Au sud-est du logis s'étend un parc clos de murs. Une porte piétonne à arc en plein cintre, clé et sommiers saillants, murée, est percée dans ce mur, dans l'axe du manoir.

manoir du Colombier, 9 rue du Tronc, 86360 Montamisé, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce manoir (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.

A voir sur cette page "châteaux de la Vienne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   
 
   
 
 


(1)
    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.