châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Manoir de la Chabosselière à Vicq-sur-Gartempe
 
 

       La Chabosselière est citée dans les textes en 1521 et dépendait à cette date de la seigneurie de Jeu. A la fin du XVIIIe siècle, cette demeure était la propriété de la famille Guyot de Douces. En 1798, lors de la Fête-Dieu, une fête a été célébrée en présence d'André-Hubert Fournet (1752-1834), curé de Maillé et fondateur de l'Institut des Filles de La Croix à La Puye, canonisé le 4 juin 1933. Deux gendarmes de Pleumartin sont avertis de la fête religieuse et sont venus pour l'arrêter, mais ils ont pris la fuite, impressionnés par la foule réunie. En 1827, la famille Guyot possédait toujours le domaine, comprenant un logis principal percé de douze portes et fenêtres et un logement secondaire présentant trois ouvertures. Les dépendances figurent sur le plan cadastral de 1827 et datent du X VIIe siècle ou du XVIIIe siècle. Selon les matrices cadastrales, Hilaire Riou Desfosses démolit l'ancien bâtiment en 1854 et construit le logis actuel en 1860 mais de dimensions plus réduites. La nouvelle construction a repris le plan au sol de l'ancien logis et certains éléments ont probablement été conservés, comme par exemple la porte haute chanfreinée sur le mur pignon nord.
Le logis ne comprend qu'un rez-de-chaussée et présente un plan en U, avec des ailes latérales relativement courtes. La façade ouest du corps central est percée de trois portes couvertes en arc segmentaire. Le comble est éclairé par un oculus aménagé dans une lucarne au-dessus de la porte centrale. Les baies de l'élévation est sont également couvertes en arc segmentaire et deux lucarnes sont situées dans le comble. Une porte haute à encadrement chanfreiné est percée sur le mur pignon nord. Les deux ailes symétriques sont couvertes d'un toit à longs pans et croupe. Chaque croupe est surmontée d'un épi de faîtage en zinc et présente une lucarne en arc segmentaire. Un jardin, ceinturé de murs et pourvu d'un puits à margelle carrée, s'étend à l'ouest du logis. Des granges et un portail bordent la route au nord. A l'est de cet alignement, un pigeonnier de plan circulaire est couvert d'un toit conique surmonté d'un épi de faîtage. D'autres dépendances agricoles sont situées à l'est du logis.

manoir de la Chabosselière 86260 Vicq-sur-Gartempe, propriété privée, ne se visite pas.

Notre site recense tous les manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce manoir (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.
Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant des photos pour illustrer cette page, merci.
A voir sur cette page "châteaux de la Vienne" tous les châteaux répertoriés à ce jour dans ce département.

 
 
 
 
   

source des photos : https://www.google.fr/maps

   
 
 


(1)
    Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)

Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.