châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de la Grange des Prés
 
 

 Henri 1er de Montmorency fait en 1587 l'acquisition de terres, d'une chapelle et d'une métairie appartenant depuis 1262 au chapitre cathédral de Lodève. Il y fait construire immédiatement une résidence et aménager le jardin. Achevé en 1595, le bâtiment primitif, désigné plus tard sous le nom de "château vieux", présentait quatre corps de logis développés autour d'une cour. Dès 1601 le maître maçon Claude Bastide, chargé des 1ers travaux d'agrandissement, élève deux galeries à arcades et entoure le domaine d'un mur d'enceinte couronné de merlons. Le prince de Condé, à qui fut dévolu en 1633 le domaine des Montmorency, va poursuivre les travaux en augmentant l'ensemble des deux tiers. En 1738, la création par la Province d'une caserne dont il reste le monumental portail d'entrée est une ultime étape dans la disparition du château. En 1741, le château vieux est acheté par les oratoriens. Vendu comme bien national, le domaine est racheté en 1812. Le château vieux disparaît et les parties de l'édifice du XVIIe siècle sont transformés en dépendances agricoles. Un nouveau château est construit vers 1850, en style néo-gothique, et le jardin est reconstitué dans le goût de la seconde moitié du XIXe siècle.
La composition à l'italienne du jardin primitif présentait des terrasses d'où la vue s'échappait vers la plaine de l'Hérault, des bosquets regroupant les arbres par essences (pins, cyprès, ormeaux), des architectures et des sculptures végétales, et des eaux en abondance. Les documents font état de différentes constructions végétales : pyramides, portes d'ordre dorique ou ionique, cabinet de laurier avec quatre niches, fontaine monumentale dite du barallet de marbre dressée dans un cabinet de verdure, grotte de cyprès. L'une des allées délimitées par des palissades végétales était bordée de soixante-dix-neuf orangers. Le jardin possédait également un jeu de mail, une orangerie, un potager, trois parterres dont un semé de fleurs, et le verger regroupait cent-treize arbres fruitiers. Un vivier qui existe toujours alimenté par les crues de l'Hérault au moyen d'un canal, avaient été creusé dès 1601. Il faut aussi signaler les nombreux artifices dans l'esprit des jardins italiens et français contemporains, en particulier un rossignol animé, chantant sous la pression de l'eau.

château de la Grange des Prés, 113 route Nationale, 34120 Pézenas, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.