châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château du Parc
 
 

  En 1590, Henri 1er de Montmorency, qui venait de faire construire le château de la Grange-des-Prés, achète de nombreuses terres pour y aménager une résidence et un domaine de chasse, l'un de ces "parcs à bêtes forestières" qui connaissaient une grande vogue en France depuis le Moyen-Age. Il fait clore le parc d'une muraille et y fait "mettre toute sorte de gibier et d'autres rares animaux". Louis XIII et Louis XIV vinrent chasser au Parc en 1622 et 1660. Le Parc est acquis en 1634 à Henri de Bourbon, prince de Condé, époux de Charlotte-Marguerite de Montmorency, soeur du duc Henri II, par Jean Despinaud, gentilhomme ordinaire de la chambre du roi. Achat sans aucun doute fictif, puisque le parc et ses dépendances sont très vite remises (1641) sur le nom de Henri de Bourbon. En 1773, le prince de Conti, Louis-François de Bourbon, représenté par Jean François de Grasset fait effectuer des travaux sous la direction de l'architecte Blaquière. La propriété est revendue quatre ans plus tard à Théodore de Barral d'Arènes, lieutenant du roi en Languedoc et écuyer de Madame Sophie de France. Le château deviendra, en 1827, la propriété des descendants directs du facteur d'orgue piscénois Jean François L'Epine.
Le mur d'enceinte, d'une longueur totale d'environ 4900 m, construit en grossiers moellons de basalte, est flanqué de place en place de tours rondes en hors-oeuvre ou sur l'angle dépourvues de tout caractère défensif. Le domaine étant traversé par le chemin de Pézenas à Caux, deux portes monumentales furent ouvertes dans la clôture. Il ne subsiste du corps de logis primitif que le mur pignon occidental et la cheminée monumentale de la salle. La demeure a été remaniée et agrandie au début du XIXe siècle et la tour carré abritant l'escalier été élevée dans la décennie 1880. La chapelle, de style néo-roman, a été construite en 1903. La façade nord présente une originale génoise à trois rangs faisant ressaut au-dessus des fenêtres de l'étage de comble, disposition sans doute inspirée par une maison piscénoise de la seconde moitié du XVIIIe siècle, impasse des Calquières-Hautes.

château du Parc, 113 route Nationale, 34120 Pézenas, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/patrimoine, que nous remercions chaleureusement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.