châteaux de France
       Accueil        châteaux Val de Loire        châteaux pour réceptions        châteaux à l'abandon        Contact        Liens
 
 
 
Château de Labarthe
 
 

        Lors des Hommages de 1259, Bernard de Caseneuve possède des biens dans un "honor et castrum de la Barta", identifié par J. Gardelles à Labarthe ; mention d'un lieu Labarthe en 1461 (titre d'Albret, à Arnoult de Taris). La maison-forte est édifiée sur une motte de 8 m: la base, sans doute antérieure, a été surhaussée pour cet édifice. Elle est constituée d'une tour et d'un corps de logis adossé au sud, dont les niveaux différents semblent indiquer deux campagnes de construction: la tour pourrait dater de la fin du XIIIe ou du XIVe siècle, et la salle du XIVe ou de la première moitié du XVe siècle ; une tourelle d'escalier flanquait l'élévation est sur le collage. A la fin du XVe ou au début du XVIe siècle, la demeure est agrandie par un appentis au sud (remanié au XIXe siècle), et munie d'une tour sur l'angle sud-ouest avec une canonnière qui protége le côté sud (tour devenue pigeonnier). Des croisées sont ouvertes à l'ouest dans le logis, à chambranles à deux cavets, et la salle reçoit une cheminée neuve. Une couverture de tuiles plates en croupe sur charpente à chevrons-portant-fermes et aisseliers courbes, est venue coiffer la tour et la salle, réduites à un même niveau, au tournant des XVIe et XVIIe siècles. Labarthe dépend du château de Buzet au XVIIIe siècle. Les dépendances agricoles, la grange étable et le séchoir à tabac, datent de la fin du XIXe et du XXe siècle.
La maison-forte est bâtie sur la partie ouest de la motte, à laquelle mène une rampe sur un pont : à l'est existe l'espace d'une basse-cour où se trouve le puits ; à l'ouest, l'élévation dominant le talus a nécessité des contreforts. La tour quadrangulaire et contrefortée, possède un niveau voûté, puis une pièce pourvue de latrines et d'un départ d'escalier. Le corps de logis est rectangulaire, et conserve au deuxième étage la grande salle sous plancher porté par des corbeaux, et les jambages d'une cheminée à hotte pyramidale ; l'élévation est porte trace de conduit de cheminée en logette et deux corbeaux. L'appentis en tuiles creuses abrite une pièce par étage avec tour d'angle circulaire à toit conique. Le gros-oeuvre est en brique épaisse de 5,5 cm environ. Les dépendances agricoles sont au pied de la motte. Les fours sont démolis. L'ensemble est entouré de douves.

château de Labarthe 47160 Damazan, propriété privée, ne se visite pas.

Ce site recense tous les châteaux de France, si vous possédez des documents concernant ce château (architecture, historique, photos) ou si vous constatez une erreur, contactez nous. Propriétaire de cet édifice, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 


(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
 
(IMH) = château inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, (MH) = château classé Monument Historique
Nos sources proviennent à 60% de la base Mérimée, culture.gouv.fr/culture/inventaire/patrimoine, que nous remercions vivement
Copyright ©chateauxdefrance@orange.fr     Tous droits réservés.