Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact         Liens
 
 
 
 
Château d’Artus
 

 

 

           En 1255, Geoffroy Moreau, chevalier, reprend en fief du duc sa maison de Givry, sises "Juxta Artus". Le 26 septembre 1272, par son testament fait à Villaines-en-Duesmois, Hugues IV laisse à Béatrice de Bourgogne, sa petite fille, fille de son second fils Jean de Bourgogne, seigneur de Charollais, et d'Agnès de Bourbon, les seigneuries de Charolles, du Sauvement, du Mont-Saint-Vincent, de Dundain, d'Artus et de de Sauvigné avec la baronnie du comté de Chalon. Le comté de Charollais fut ensuite composé de ces six châtellenies. Jean de Chalecy était capitaine en 1520 du château d'Artus. En 1590, pendant la Guerre civile presque tous les bourgs et les châteaux furent pris, repris et ruinés. Le château d'Arcy soutint deux sièges et fut détruit en partie ainsi que celui d'Artus. Le 19 mars 1766, translation des services de la chapelle Saint-Fiacre d’Artus faite en la chapelle du château de Corcheval, par transaction entre Claude-Marie, comte de Saint-Georges, baron de Chauffailles, et Jean-Baptiste-Augustin Rey de Morande, chapelain de la chapelle Saint-Fiacre d’Artus.

En 1774 Courtépée mentionne: "Lieux détruits du Charollais : les châteaux anciens ruinés sont Artus, Giverdey près Toulon, ceux de Busseul, Rabutin, Suin, Dondin, Sanvigne, Sauvement, Commune, Joux, en la paroisse de Saint-Bonnet ; Saint-Aubin-les-Charolles, dont il ne subsiste plus qu'une tour, ainsi que celui d'Avaise ; Comble, paroisse de Suin ; la Salle, Beauregard et encore d'autres".
Aujourd’hui, il n’en reste plus qu’un, bâti en moellons de granit légèrement rosé. Du sommet, on peut voir le
château de Corcheval, possédé du XIIe siècle jusqu’à la Révolution par la famille de Fautrières. La colline d’Artus présente à son sommet une barre rocheuse granitique sur laquelle fut implanté le château. Le seul pan de mur subsistant de la “Corne d’Artus” est juché sur le point culminant. Les derniers vestiges encore apparents du château d’Artus consistent en un pan de mur d'une tour quadrangulaire appelée localement la "corne d'Artus". Des tronçons de murs réduits à quelques assises subsistent le long de la barre rocheuse sur laquelle la fortification a été implantée.

 
château d’Artus 71220 Beaubery, propriété privée, ne se visite pas, vestiges


Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.


Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 

 

 
 

 

 
 
 

 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 
Copyright ©webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu     Tous droits réservés.