châteaux de France
             Accueil          Châteaux Val de Loire          Châteaux pour réceptions          Châteaux à l'abandon          Contact
 
 
 
Palais Episcopal de Viviers

 

 
palais Episcopal de Viviers

         Au VIe siècle, l'évêque de Viviers, Venance, entreprend de grands travaux entourant la cité d'une enceinte. Viviers est mentionné comme castrum dans des textes du haut Moyen-Âge. À la différence d'autres évêques, les évêques de Viviers ne paraissent pas avoir construit de Château dans leur cité épiscopale, mais le quartier canonial, de par sa situation topographique, de par son enceinte, ainsi que le palais épiscopal, de par son plan, pouvaient en tenir lieu. Le quartier canonial de Viviers occupe au Moyen Âge l'intégralité d'une haute croupe nord-sud. La plate-fonne sommitale de cette éminence rocheuse, encore entourée d'une enceinte, est très bien conservée. L'extrémité nord de l'éperon porte à l'Époque Moderne et encore aujourd'hui le nom de Châteauvieux, ce qui semble déjà être le cas au XIVe siècle. L'essentiel des fortifications conservées autour du quartier canonial fut réalisé pendant la Guerre de Cent Ans, à partir de 1359. L'élément le plus ancien de l'enceinte canoniale de Viviers est une tour-porte, devenue par la suite campanile, qui date, du moins pour partie, de la fin du XIe siècle

Le palais épiscopal de Viviers s'élève au sud de la cathédrale et du campanile. Il est composé de deux éléments juxtaposés classiques du plan palatial : une tour carrée et accolée à celle-ci, une aula. La tour, véritable donjon, s'élève à plus de 19 m de hauteur. La aula, de plan rectangulaire, mais dont on ne garde que l'extrémité sud, possède la même largeur que le donjon. Elle est légèrement désaxée par rapport à celui-ci. L'ensemble tour et aula, est attribuable à la fin du XIIe siècle ou au XIIIe siècle. Les guerres de religion firent prendre la fuite des évêques à Bourg-Saint-Andéol. Au XVIIIe siècle le pape donne l'ordre à Monseigneur François Renaud de Villeneuve de réintégrer son siège à Viviers grâce à la vente d'une baronnie à Largentière, l'évêque put se faire bâtir une nouvelle résidence. Le palais épiscopal fut édifié entre cour et jardin en 1732, par le célèbre architecte avignonnais Jean-Baptiste Franque. Il s'ouvre sur une grande cour de plan ovale dite "cour d'honneur". Salon à l'italienne, ouvert sur deux étages, décoré de peintures murales en camaïeu de gris-vert.

palais Episcopal de Viviers
palais Episcopal de Viviers

 
Palais Episcopal de Viviers 07220 Viviers, voir également la page sur le château Episcopal de Viviers.

Ce site recense tous les châteaux et manoirs de France, si vous possédez des documents concernant ce château, (architecture, historique, photos, etc.) ou si vous constatez une erreur, contactez nous.

 
Propriétaire de cette demeure, vous pouvez enrichir notre base de données en nous adressant par mail un historique détaillé et des photos pour illustrer cette page, merci.

Licence photo©webmaster"B-E", libres de droit à condition de nous demander et citer la source. (1)

 
 
 

 

 
 
 
 
 
 

 

 

 
(1)   
Texte de loi sur le droit à l'image des biens (photos)


Sur ce site, tous les châteaux, châteaux forts, manoirs, maisons-fortes, ruines et vestiges importants, chateau hôtel-restaurant, chateaux avec chambres d'hôtes, gîtes, et les châteaux avec salles pour réceptions, vous trouverez la liste de tous les départements en page d'Accueil, mais également une page réservée aux châteaux à l'abandon, en péril, et les châteaux du val de Loire nous avons recensés aussi les châteaux dans les pays francophones, Suisse, Belgique et Grand Duché du Luxembourg voir châteaux Étrangers, et également les châteaux dans des bourgs classés parmi les plus beaux villages de France.

 

Copyright © webmaster@chateau-fort-manoir-chateau.eu Tous droits réservés